Archos annonce 3 smartphones Android, de 80 à 250 euros

18 avril 2013 à 19h24
0
Archos a officiellement annoncé jeudi le lancement prochain de ses trois premiers smartphones sur le marché français, les 35 Carbon, 50 Platinum et 53 Platinum. Équipés d'Android, sans surcouche, ils acceptent deux cartes SIM, et seront commercialisés entre 80 et 250 euros à partir du mois de mai.

Fort de son expérience dans les baladeurs, les tablettes et l'équipement multimédia, Archos tente de s'attaquer à un nouveau marché avec l'annonce officielle, jeudi, de ses trois premiers smartphones. Cette communication fait suite à la parution, dans l'après-midi, de fuites plus qu'explicites. Le positionnement est clair : avec des tarifs allant de 80 euros pour le Archos 35 Carbon à 250 euros pour le Archos 53 Platinum et son écran 5,3 pouces, le fabricant français entend bien entrer en concurrence avec des marques comme Wiko qui, depuis quelques mois, se font fort d'abaisser le prix d'accès à la catégorie reine des smartphones.

Pour ces trois terminaux, Archos promet un écran IPS, un Android sans surcouche avec accès complet à Google Play, deux logements pour carte SIM (de façon à pouvoir gérer deux lignes distinctes sur un même appareil) et greffe au système son Archos Media Center. Tous disposent également de deux capteurs photo, l'un au dos et l'autre en façade. À noter pour les deux cartes SIM : une seule seulement peut accéder aux réseaux 3G, l'autre étant limitée aux connexions GSM / Edge.

Archos 35 Carbon : 3,5 pouces à 80 euros

Un smartphone pour 80 euros, prix public conseillé : telle est la promesse du Archos 35 Carbon, doté d'un écran 3,5 pouces de 320 x 480 pixels. Les prestations sont, logiquement, des plus modestes, avec un processeur simple coeur (Cortex A5 à 1 GHz), 512 Mo de mémoire vive et 4 Go de stockage, extensibles par MicroSD. Le terminal pèse 110 grammes, passe sur le GPS mais se révèle compatible WiFi et Bluetooth 3.0. Il dispose également d'un tuner FM et se connecte à un ordinateur via micro-USB. La carte SIM compatible 3G profitera d'un débit maximum de 7,2 Mb/s. Petit écran mal défini, 10,2 mm d'épaisseur : le 35 Carbon ne fera pas rêver les technophiles, mais son prix le positionne d'emblée comme l'un des smartphones Android (en version 4.0.4 ici) le moins cher du marché.

00C8000005920630-photo-archos-carbon-35.jpg

Archos 50 Platinum : 5 pouces et Jelly Bean à 200 euros

00C8000005920654-photo-archos-50-platinum.jpg

Montée en gamme avec l'Archos 50 Platinum, présenté comme le fer de lance de cette nouvelle ligne de produit. On passe ici sur un processeur quadri-coeurs Cortex A5 signé Qualcomm et appartenant à la branche low cost de la gamme Snapdragon S4. Il est accompagné de 1 Go de mémoire vive et de 4 Go de stockage, là aussi extensibles par microSD. L'écran tactile 5 pouces affiche 960 x 540 pixels (soit environ 220 ppp).

00C8000005920632-photo-archos-50-platinum.jpg

Pas particulièrement léger, avec 161 grammes, il se révèle relativement fin, à 8,9 mm d'épaisseur. Doté d'une batterie 2000 mAh, il dispose d'une puce GPS, d'un contrôleur WiFi capable de jouer les points d'accès, ainsi que du Bluetooth 3.0, de la FM, et d'un capteur dorsal de 8 mégapixels. Ici, Android passe en version 4.1.2 (Jelly Bean), et la 3G reste limitée à 7,2 Mb/s. Mise à prix : 199,99 euros, ce qui le place comme le concurrent direct d'un téléphone comme le Wiko Cink King, récemment testé dans nos colonnes.

Archos 53 Platinum : le même en 5,3 pouces

Les spécifications de l'Archos 53 Platinum sont similaires à celles du modèle évoqué précédemment, à ceci près bien sûr que l'écran passe à une diagonale de 5,3 pouces (13,46 cm), pour une définition identique. Les dimensions sont également revues à la hausse, puisqu'il affiche 154 x 78 mm sur 9,2 mm, avec une batterie gonflée à 2800 mAh. Celui-ci est annoncé à 249,99 euros.

00C8000005920640-photo-archos-53-platinum.jpg

Une gamme dans l'air du temps ?

« Ce téléphone fournit des performances équivalentes à celle d'un Samsung Galaxy S3, à moitié prix », n'hésite pas à affirmer Archos en parlant du 50 Platinum (passant un peu vite sur le fait que la comparaison devrait se faire sur le S3 Mini, vendu aux alentours de 350/400 euros, plutôt qu'avec un S3 nettement mieux doté...).

Si l'on écarte cet abus de langage, le fabricant français lance là une gamme inscrite dans l'air du temps : les smartphones s'achètent de plus en plus souvent nus, et divers constructeurs, du français Wiko aux nouvelles marques venues de Chine, prouvent qu'il est possible d'offrir un terminal homogène et globalement performant - pour qui ne cherche pas à jouer en 3D à longueur de temps- à des prix raisonnables. Reste à savoir, dans le cas d'Archos, si ces trois téléphones présentent un niveau de finition et une apparence suffisamment attractifs pour que le consommateur soit séduit.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top