YotaPhone : un smartphone russe à écrans LCD et E Ink (màj)

20 février 2013 à 17h53
0
Un équipementier russe ambitionne de se lancer à l'international avec un smartphone innovant, répondant pour l'heure au nom de code « YotaPhone », qui présente la particularité d'être doté d'un écran E Ink en plus d'un écran conventionnel.

Le PDG du fabricant Yota Devices est parti du constat que le tout-connecté imposait aux utilisateurs de constamment manipuler leurs smartphones pour surveiller l'arrivée de notifications, puisque les écrans conventionnels (LCD ou OLED) sont énergivores et requièrent une intervention humaine.

En plus de l'écran LCD de 4,3 pouces occupant la quasi-totalité d'une face, le « YotaPhone » dispose donc sur l'autre face d'un second écran de même taille affichant constamment des informations. Il s'agit d'un écran à encre électronique, comme sur les lecteurs de livres électroniques, qui ne consomme de l'énergie que lorsqu'il change d'état.

01E0000005731832-photo-yotaphone.jpg

Les deux écrans n'affichent donc pas les mêmes informations et sont complémentaires. D'ailleurs seul l'écran LCD est tactile. C'est avec lui qu'on utilisera le terminal, comme avec n'importe quel smartphone Android. Mais en veille, l'écran E Ink peut afficher toutes sortes d'informations visibles sans aucune intervention de l'utilisateur. Le terminal n'interpelle donc pas l'utilisateur en allumant son écran à la réception d'une notification. Cet écran peut afficher la date et l'heure, les appels manqués, les derniers messages délivrés, etc. Un kit de développement (SDK) permettra aux éditeurs tiers de l'exploiter.

L'appareil sera par ailleurs un smartphone conventionnel. Les premiers prototypes disposent d'un SoC Qualcomm Snapdragon S4 double cœur, de 2 Go de mémoire vive, d'un écran LCD HD (1280 x 720 pixels), d'un capteur principal à 12 millions de pixels, d'un capteur d'appoint pour les autoportraits et la visio, d'une connectivité 4G LTE et d'une batterie de 2100 mAh.

Malheureusement Yota Devices ne pense commercialiser la version définitive d'un tel smartphone, avec la dernière version en date d'Android, qu'au quatrième trimestre 2013, dans un an ! D'ici là, il présentera au mois de février une version préliminaire, au Mobile World Congress.

Publication initiale le 14/12/2012 à 10 h 34



Mise à jour le 20/02/2013 à 17 h 53

Yota Devices a annoncé aujourd'hui qu'il avait choisi son fabricant. C'est donc l'ODM chinois Hi-P, qui fabriquerait déjà des « produits sophistiqués et avancés en gros volumes » et pour pour des marques « significatives », qui se chargera du YotaPhone.

Le concepteur russe profite de l'occasion pour annoncer la mise en place d'un centre de recherche et développement à Singapour, dans lequel il concrétisera le concept susmentionné mais préparera aussi et surtout d'autres modèles.

Le YotaPhone est désormais attendu au second semestre 2013, d'abord en Russie, puis à l'international. La fourchette est moins précise qu'auparavant, on peut donc espérer qu'il sera commercialisé un peu plus tôt que prévu.

0136000005731828-photo-yotaphone.jpg
010E000005731830-photo-yotaphone.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top