Samsung Galaxy Premier : une variante allégée du Galaxy S3

31 octobre 2012 à 11h47
0
Samsung vient d'officialiser le « Galaxy Premier », un nouveau smartphone qui sera, au moins dans un premier temps, réservé à l'Europe de l'Est et à l'Asie, où il constituera son haut de gamme.

0000014005491361-photo-samsung-galaxy-premier.jpg
134,20 x 68,02 x 8,99 mm pour 130 g

Un nouveau modèle à part entière

La mauvaise nouvelle pour ces marchés, c'est que le Samsung Galaxy S III n'y sera probablement jamais commercialisé officiellement. La bonne, c'est que cette fois Samsung ne fait pas passer une variante allégée pour ce qu'elle n'est pas, comme il l'avait fait avec le controversé GT-i9100G, illégitimement baptisé Galaxy S II. Ni les européens de l'est, ni ceux de l'ouest ne risquent donc d'être lésés.

D'autant que ce « Samsung Galaxy Premier » n'a pas à rougir, puisqu'il offre un compromis intéressant, tant sur le plan tarifaire que technique, entre le Galaxy Nexus et le Galaxy S III. Il promet d'ailleurs « des fonctions premium à un prix raisonnable ».

Un compromis entre les Galaxy S III et Galaxy Nexus

Ce smartphone reprend pour commencer les codes esthétiques du Galaxy S3 mais son écran HD (1280 x 720 pixels) Super AMOLED passe de 4,8 à 4,65 pouces. Il abrite un SoC Texas Instruments OMAP 4470, un double-cœur cadencé à 1,5 GHz, une évolution de l'OMAP 4460 à 1,2 GHz du Galaxy Nexus, épaulé par 1 Go de mémoire vive. Il dispose de 8 ou 16 Go de mémoire interne, extensible par le biais d'un logement microSD.

Il bénéficie en revanche des mêmes capteurs photo et vidéo que le Galaxy S3, un 8 millions de pixels à l'arrière, filmant en Full HD 1080p, et un 1,9 million de pixels à l'avant. La connectique elle aussi est identique, puisqu'on retrouve NFC, Bluetooth 4.0, Wi-Fi N et HSPA à 21 Mbps. Sa batterie est enfin de même capacité que celle du Galaxy S3, 2100 mAh, son autonomie pourrait donc être légèrement supérieure puisqu'il est moins performant. Il repose enfin sur Android 4.1 Jelly Bean avec l'interface maison TouchWizz.

000000F005491365-photo-samsung-galaxy-premier.jpg
000000F005491367-photo-samsung-galaxy-premier.jpg
000000F005491369-photo-samsung-galaxy-premier.jpg

Peu après l'annonce plutôt décevante du Galaxy S III Mini, qui ne partage quasiment rien avec le Galaxy S III, ce « Samsung Galaxy Premier » est donc une proposition plus intéressante. Il sera lancé au mois de décembre en Ukraine au prix public de 5500 hryvnias ukrainiens, environ 500 euros, soit près de 25% moins cher que le Galaxy S3, dont le prix public est de 650 euros. Il risque cependant de ne jamais être commercialisé officiellement en Europe de l'Ouest.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top