🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Motorola permet de déverrouiller ses smartphones et tablettes

01 juin 2018 à 15h36
0
Après HTC, c'est aujourd'hui au tour de Motorola de faire du pied aux bidouilleurs, en inaugurant sa solution de déverrouillage de smartphone Android. Une nouvelle d'autant plus bienvenue que les modèles de Motorola étaient jusqu'à présent parmi les plus difficiles sur lesquels installer une ROM alternative.

0000014004667472-photo-motorola-razr.jpg

Seuls les bidouilleurs les plus téméraires pouvaient jusqu'à présent profiter des atouts des ROM alternatives sur leurs terminaux Motorola. Mais des projets comme CyanogenMod ont récemment rendus populaire l'installation de ROM tierces, qui permettent par exemple de profiter d'une version d'Android plus récente que celle proposée par le fabricant, ou d'interfaces différentes.

Les fabricants de smartphones auraient donc tort de se priver, d'autant qu'en contrepartie, les utilisateurs sont prêts à tirer un trait sur leur garantie, en l'occurrence dans son intégralité (et non la partie logicielle seulement).

Proposée dans le cadre du support en ligne de Motorola, la démarche « Unlock My Device » est similaire à celle de HTC : l'utilisateur prend connaissance des implications, transmet le numéro de série de son terminal, à partir duquel une clé de déverrouillage est générée, puis il est guidé pas à pas pour la manipulation des outils de développement d'Android. Il pourra alors installer un outil comme ClockWorkMod Recovery et installer une ROM de son choix sans moyen détourné.

Seul un smartphone vendu exclusivement aux États-Unis est pour l'heure pris en charge, en plus de la tablette Xoom et de la variante développeur du Razr, mais « d'autres terminaux seront ajoutés progressivement ». Sur ce point, Motorola est en concurrence avec HTC dont l'Unlock Tool prend en charge la majorité des smartphones.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung Galaxy S Duos : double SIM et Ice Cream Sandwich à l'honneur
HTC perd 40 millions à cause d'Onlive mais investit dans le mobile
GG Removals : contrôler les requêtes de suppression d'un site sur Google
Synaptics : trackpad sensible à la pression et claviers physiques capacitifs
Affaire Google / Oracle : les deux parties réfutent avoir payé des journalistes
Recherches locales : la concurrence cherche des crosses à Google
HP crée une nouvelle division mobilité avec un ancien de Nokia chargé de MeeGo
Cloud gaming : au bord de la faillite, OnLive confirme les rumeurs de rachat
Orange mobicarte : illimité le soir généralisé et recharges tout-illimité
5 start-up pour l'été : BuzzleMe, un réseau social où l'on passe des entretiens d'embauche
Haut de page