Tag Heuer Link : smartphone Android à 4700 euros !

29 juin 2011 à 15h42
0
00B4000004399762-photo-link-tag-heuer.jpg
La marque Tag Heuer, réputée pour ses collections de montres de luxe, vient de dévoiler un smartphone Android aux lignes élégantes mais purement inabordable pour le technophile moyen.

Mais que peut donc se cacher dans le Link pour que ce dernier soit proposé au prix de 4 700 euros par Tag Heuer ? Rien de particulièrement extraordinaire en vérité puisque le smartphone embarque Android 2.2 - la version la plus récente pour les mobiles étant la 2.3 - une mémoire interne de 256 Mo, un port microSD, un capteur photo de 5 mégapixels ainsi que des connexions WiFi et Bluetooth. Le tout dispose d'une autonomie rédiot de 6h30 en mode 3G, et jusqu'à 14 jours en veille.

0190000004399764-photo-link-tag-heuer.jpg
Or rose et alligator


Ce qui fait grimper la note, c'est la conception de sa coque annoncée comme étant étanche, résistante aux chocs et à la poussière. Son écran 3,5 pouces Gorilla Glass est également anti-rayures. Enfin, côté matériaux, on trouve de l'acier, de l'or rose 18 carats, du titane, du cuir et même de l'alligator selon la version choisie. En d'autres termes, Tag Heuer utilise les mêmes composants que pour ses montres pour faire du Link un smartphone très luxueux à l'extérieur, mais plutôt banal à l'intérieur. Sa commercialisation débutera chez les détaillants de la marque en juillet : ça laisse peu de temps pour économiser !

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yahoo! Messenger 11 disponible en version finale
Cloud computing : HP investit en Chine
Puce
Statut d'éditeur en ligne : le Conseil constitutionnel va se pencher sur la question
L'Ovi Store de Nokia est plus vivace qu'il n'y parait
Mozilla lance son incubateur pour les startups du web ouvert
SFR passera trois smartphones sous Gingerbread cet été
Google TakeOut facilite la migration de vos données
Etude : en Grande-Bretagne, l'effet Hadopi ne fonctionnerait que pour 5 % des interrogés
LeapPad Explorer, une tablette tactile à destination des enfants
Haut de page