Le HTC Desire n'aura pas droit à Gingerbread (Ah si, en fait... màj)

15 juin 2011 à 15h18
0
00FA000003221604-photo-htc-desire.jpg
Le HTC Desire n'aura pas droit à une mise-à-jour de son système vers Android 2.3 Gingerbread. Le fabricant taïwanais a abandonné l'idée, évoquant des problèmes de mémoire. Mémoire interne ou mémoire vive ? La raison reste confuse, et dans les deux cas, ne convient visiblement pas aux utilisateurs.

« J'ai Gingerbread avec Sense sur un HTC Hero. Un HERO. C'est juste de la flemme HTC, le Desire est plus que suffisamment puissant pour le gérer, » critique vivement un utilisateur sur la page Facebook de HTC Royaume-Uni. Il y a un peu moins de trois heures, HTC y annonçait avoir abandonné l'idée de mettre à jour le HTC Desire vers Gingerbread. Cette traduction vient de la même page chez HTC France :

« Nos ingénieurs ont travaillé sans relâche ces derniers mois pour porter Gingerbread sur le HTC Desire, avec pour objectif de ne pas compromettre l'expérience HTC Sense que vous appréciez tous. Malgré tous nos efforts, nous sommes désolés de vous annoncer que le manque de capacité mémoire de l'appareil nous empêche de mettre à jour le HTC Desire vers Gingerbread tout en conservant la même qualité d'expérience HTC Sense. »

Sous cette annonce, trois personnes qui "aiment" la nouvelle - des employés de Samsung ? - et déjà plus d'une centaine de commentaires. Négatifs, pour la plupart. Certains ne veulent pas y croire, estimant que la mémoire vive est largement suffisante, d'autres rappellent que la mémoire de stockage interne a toujours été un point faible sur HTC. Mémoire vive ou mémoire interne ? HTC ne précise pas, entretenant peut-être involontairement le flou chez les utilisateurs.

Le HTC Desire HD a déjà été mis à jour vers Gingerbread, et les Desire et Desire Z attendaient que HTC tienne sa promesse, faite au Mobile World Congress : une mise à jour vers Gingerbread, mais sans la surcouche Sense 2.1. Une solution acceptée par la majorité des utilisateurs, mais qui ne verra finalement pas le jour. Cette fois, ils sont très clairement énervés. Ainsi, ce client qui « suggère aux ingénieurs de HTC de parler avec les développeurs de XDA ou d'en engager quelques-uns pour améliorer les ROM de HTC. » Ou d'autres, qui moquent les ingénieurs de HTC, dénigrent l'attitude du fabricant, ou crient presque à la trahison.

HTC France a confirmé l'information un peu plus tard, avec certes moins de commentaires, mais une déception aussi visible. En cause : des ROM alternatives qui se débrouillent très bien pour gérer Android 2.3 et la surcouche Sense, ou l'annonce récente des téléphones HTC Salsa et Chaca, qui sont « très proches niveau mémoire et auront bien Gingerbread. » Dans tous les cas, personne ne comprend, et une clarification de HTC semble nécessaire. Nous les avons contactés pour avoir la précision quant au type de mémoire incriminé, et savoir s'ils comptent communiquer suite au tollé provoqué par leur annonce sur leurs pages Facebook.

Mise-à-jour du 15/06/2011 : HTC a visiblement le sens de la pirouette : le fabricant a changé d'avis, et portera bien Gingerbread sur son Desire. Les pages Facebook internationales affichent ainsi une autre couleur cet après-midi. « Contrairement à ce qui a été annoncé hier, la mise à jour du HTC Desire vers Gingerbread aura bien lieu. Plus d'informations à venir, keep in touch. » Quelques remerciements en commentaire, beaucoup d'incompréhension et de moqueries contre le service communication. HTC ne dit pas si Sense équipera ou non cette version de Gingerbread, ni quelle idée ont eu les développeurs pendant la nuit pour régler le problème de mémoire. HTC promet « plus d'informations à venir sur le sujet. » Comme ils le disent sur Facebook, « keep in touch. »
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page