Taiwan : vers des démos gratuites des apps Android et iOS, sous peine d'amende ?

07 juin 2011 à 11h19
0
03589932-photo-logo-app-store.jpg
Les autorités de la ville de Taipei, capitale de Taiwan, désirent obliger Google et Apple à proposer des versions d'évaluation de 7 jours des applications proposées sur Android et iOS. Une mise en place qui devra se faire rapidement sous peine d'amende.

C'est le site du quotidien Taipei Times qui révèle l'affaire, commentée par téléphone par, Yeh Ching-yuan, un haut fonctionnaire de la ville : Google et Apple ont 15 jours pour mettre en place des versions d'essai, gratuites, des applications proposées sur leurs plateformes mobiles. « Si les deux entreprises ne parviennent pas à satisfaire cette exigence avant la date limite, elles pourront être sanctionnées par des amendes allant jusqu'à 1,5 million de NT$ » soit environ 36 000 euros.

La raison de cette décision porte sur l'absence de délai de rétractation, qui permet à l'utilisateur de se faire rembourser dans les 7 jours suivant l'achat d'une app. Un fait qui va à l'encontre de la Loi sur la protection des consommateurs dans le pays : l'alternative à une possibilité de remboursement apparaît comme étant la mise en place de versions d'évaluation.

Actuellement, l'App Store et l'Android Market stipulent qu'ils ne sont pas responsables des applications et logiciels proposés par des développeurs tiers, et ce même s'ils sont vendus sur les plateformes. « Une telle revendication est une pratique commerciale irresponsable » a déclaré Yeh Ching-yuan, pour qui cette façon de voir les choses est dangereuse pour le consommateur. La démarche de Taipei donnera-t-elle des idées à d'autres pays ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Evernote passe les 10 millions d'utilisateurs
Hadopi : 400.000 emails envoyés, 4.500 lettres recommandées
Webian : un concurrent de Chrome OS basé sur Mozilla ?
Devolo dLAN 500 AVplus : du CPL 500 Mbps à prise femelle intégrée
Intel Capital investit dans les robots d'Aldebaran
Microsoft, Google et Yahoo s'accordent sur les microformats
Déballage du Samsung Galaxy S 2
L'Hadopi PURifie la diffusion de contenus à partir de juin
Piratage chez Sony : Lulzsec récidive et publie des données
Analytiques : Sequoia met 25 millions dans Mu Sigma
Haut de page