Samsung Galaxy S Plus : 1,4 GHz et Gingerbread d'origine

01 juin 2018 à 15h36
0
Non content de préparer une mise à jour logicielle du Galaxy S, Samsung préparerait en fait aussi une mise à jour matérielle de son smartphone emblématique. Baptisé « Galaxy S Plus », ce nouveau smartphone bénéficiera de caractéristiques techniques revues à la hausse mais aussi et surtout d'Android 2.3 nom de code Gingerbread d'origine.

0140000003036232-photo-samsung-galaxy-s.jpg

Le « Samsung Galaxy S Plus » troquera pour commencer cette bonne vieille puce tout-en-un Samsung Hummingbird cadencé à 1 GHz pour la récente puce Qualcomm Snapdragon MSM8255, cadencée pour l'occasion à 1,4 GHz. La capacité de la batterie, rehaussée à 1650 mAh (contre 1500), devrait permettre de conserver la même autonomie malgré le gain sensible de performance. La connectivité cellulaire passera quant à elle de l'HSDPA à 7,2 Mbps à l'HSPA+ à 14,4 Mbps.

Il héritera par ailleurs de la même fiche technique, comprenant pour commencer l'écran « Super AMOLED » de 4 pouces (10,2 cm), le capteur dorsal photographiant à 5 millions de pixels et filmant en HD 720p, le Wi-Fi N, le Bluetooth 3.0 et le GPS.

La coque troquera enfin au dos le plastique pour du métal. Une mise à niveau bienvenue tant ce capot était le talon d'Achille de son prédécesseur.

Le « Samsung Galaxy S Plus » sera commercialisé en Russie dès le mois d'avril. Il sera bel et bien commercialisé au-delà de ce seul territoire, sans plus de précision.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Test de Mozilla Firefox 4.0 : de retour au top ?
Haut de page