Le paiement in-app disponible sur Android

30 mars 2011 à 08h39
0
00FA000004128022-photo-in-app-android.jpg
Google vient d'officialiser le lancement du paiement in-app sur sa plateforme mobile Android, permettant aux développeurs d'intégrer un module de paiement dans leurs applications pour que l'utilisateur puisse acheter du contenu supplémentaire sans sortir du programme.

La firme de Mountain View marche sur les traces d'Apple, qui a récemment fait de l'achat in-app le seul moyen de proposer du contenu additionnel à une application - il était auparavant possible de sortir de l'app, pour payer via un navigateur, par exemple. Ici, Google n'impose pas aux développeurs d'utiliser cette fonction mais souligne son intérêt pour monétiser une application sans la vendre particulièrement chère à la base, et sans la saturer de publicité. On notera qu'à l'instar d'Apple, Google prélève 30% de chaque transaction in-app, soit le même pourcentage que lors de la vente d'applications.

Par l'intermédiaire de son blog, l'entreprise donne accès à une documentation détaillée concernant la marche à suivre pour intégrer le paiement in-app à une application. Elle donne également une liste de programmes qui utilisent déjà le système, comme le jeu Tap Tap Revenge, les applications de ComiXology ou encore le jeu de poker WSOP3. Gageons que beaucoup d'autres arriveront sous peu.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
scroll top