Google ne compte pas rendre Honeycomb open source dans l'immédiat

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000004091260-photo-motorola-xoom.jpg
Google a annoncé que l'accès au code source d'Honeycomb ne sera disponible que dans quelques mois pour les développeurs et les petits fabricants de matériel, prétextant qu'il « reste beaucoup à faire avant que l'OS soit prêt pour d'autres appareils ».

Android 3.0, également connu sous le nom de Honeycomb, est une version spécifique de l'OS mobile destinée aux tablettes tactiles. Actuellement disponible sur la Xoom de Motorola, le système est pour le moment fermé, du fait de l'absence de mise à disposition de son code source, comme c'est le cas pour les autres versions d'Android. « Pour respecter notre planning de sortie, nous avons du faire quelques compromis » a expliqué Andy Rubin, l'un des responsables d'Android. En clair, l'OS ne serait pas encore tout à fait au point, raison pour laquelle Google refuse actuellement de mettre le code source d'Honeycomb à disposition des développeurs.

Le développeur explique également à Business Week qu'il craint que des personnes installent Honeycomb sur des smartphones. « Cela pourrait créer une très mauvaise expérience utilisateur. Nous ne savons d'ailleurs pas si ça pourrait fonctionner sur des téléphones ».

Andy Rubin n'a pas donné de détail concernant une date de mise à disposition d'Honeycomb pour les développeurs et les fabricants, mais a assuré que Google « n'a pas changé sa stratégie » et qu'Android est toujours « un projet open source ». A l'heure actuelle, seuls certains grands constructeurs comme HTC, Motorola ou Samsung ont accès à l'OS.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

SE-406A : un combo Blu-ray 3D externe chez Samsung
Microsoft lance Windows Intune
RadioblogClub condamné en appel [MàJ]
Chrome 12 inaugure la sélection multiple d'onglets
Cybersquatting Adwords : Google échappera à toute poursuite ?
Intel SSD 320 Series : Postville passe au 25 nm (màj)
Les navigateurs se mettent à jour après des vols de certificats SSL
Sony NEX-FS100 : quand le cinéma s'inspire de la photo amateur
La tablette PlayBook de RIM supportera les applications Android
MySpace continue de voir sa popularité chuter
Haut de page