Duo : l’appel vidéo (enfin) intégré par Google

le mercredi 13 décembre 2017
Lancée il y a maintenant 18 mois sous la forme d'une application tierce, Duo, l'appli d'appel en visiophonie de Google censée concurrencer Facetime ou Messenger, va être progressivement intégrée à l'environnement Google Phone. Elle prend la forme d'un bouton déjà accessible sur les téléphones Pixel, Nexus et Android One.

Critiquée pour son excessive simplicité à son lancement, Duo pêche cette fois par quelques lourdeurs.

Un nouveau bouton


Popularisé par Skype, généralisé par Facebook Messenger et Apple avec son célèbre Facetime, l'appel vidéo n'a jamais vraiment été le point fort de Google. Lancé mi-2016, Duo avait déçu par son excessive simplicité : c'était l'appel vidéo et rien d'autre, bien loin des messageries globales de la concurrence. Google tente aujourd'hui de se rattraper en l'intégrant à l'environnement natif des Google Phone.

C'est en fait un nouveau bouton d'appel vidéo qui fait son apparition sur l'écran des appels entrants. Quand votre appareil sonne, soit vous prenez l'appel audio, soit vous proposez à votre interlocuteur de basculer dans Duo. Google l'avait dévoilé le 4 octobre dernier lors de sa conférence Pixel 2.

01f4000008524216-photo-logo-google-duo.jpg


Des lourdeurs à corriger


Si vous ou votre interlocuteur acceptez l'appel en visio, les caméras s'activent et Duo prend le relais. Mais il est bien sûr également possible que vous ou votre interlocuteur refusiez le lancement de l'application. Dans ce cas, pas de bascule vers un appel simple uniquement avec la voix ; Android considère que vous raccrochez au nez de votre correspondant.

Autre lourdeur relevée par les premiers testeurs : le téléphone doit être déverrouillé pour lancer Google Duo. Un brin fastidieux. Notez qu'après l'appel, votre journal gardera deux traces pour un même échange : celle de l'appel voix et celle de Duo. Bref, pour une intégration, on peut dire qu'elle est encore perfectible, notamment concernant la contrainte du déverrouillage et le raccrochage intempestif si, à l'autre bout du fil, votre interlocuteur refuse Duo. Gageons que Google améliore ça rapidement.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top