Nokia 105 : Microsoft renouvelle son téléphone à 20 euros

04 juin 2015 à 11h45
0
Microsoft renouvelle le Nokia 105, un téléphone mobile à 20 euros répondant aux besoins essentiels en matière de télécommunications.

À l'exact opposé des smartphones les plus haut de gamme, Microsoft a présenté hier un nouveau téléphone mobile qui est l'un des, sinon le moins cher du marché. Il renouvelle effectivement le Nokia 105, son téléphone premier prix, deux ans après une première version.

Les apports de ce Nokia 105 peuvent paraitre anecdotiques : la capacité du répertoire interne a été portée à 2 000 contacts, l'autonomie atteint désormais 15 h en communication, et les appels jouissent d'une meilleure qualité audio. En fait, c'est principalement les codes esthétiques modernisés qui lui donnent un nouveau départ. Il reste robuste et, sans être totalement étanche, résistant aux éclaboussures et à la poussière.

0190000008060692-photo-nokia-105.jpg
108,5 x 45,5 x 14,1 mm pour 70 g

Des caractéristiques basiques pour une autonomie de 35 jours

On retrouve par ailleurs des caractéristiques très modestes, avec un écran couleur de 1,4 pouce affichant 128 x 128 pixels, 4 Mo de mémoire vive, un tuner FM et une LED sur la tranche supérieure servant de lampe torche, mais ni appareil photo, ni lecteur MP3, ni Bluetooth. C'est néanmoins suffisant pour l'essentiel : passer des appels, échanger des SMS, mettre un réveil ou faire un calcul.

En contrepartie, la petite batterie amovible de 800 mAh confère une autonomie en veille très confortable de 35 ou de 25 jours, respectivement aux modèles simple et double SIM.

Le nouveau Nokia 105 et sa variante « Dual SIM » seront mis en vente au mois de juin pour la modique somme de 20 dollars. On ne sait pas encore dans quels pays il sera commercialisé, mais on sait que son prédécesseur est disponible en France pour 20 euros. Destiné aux marchés émergents, ce téléphone constitue aussi un excellent complément à un smartphone, en cas de panne ou de déplacement en milieu hostile.

Contenus relatifs

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page