Téléphones pour séniors : Thomson concurrence Doro avec le Serea 65

Thomson se lance à son tour sur le marché du téléphone mobile destiné aux séniors avec un premier modèle s'adaptant à plus d'un titre à la cible.

Le nouveau Thomson Serea 65 ressemble tant à certains PhoneEasy de Doro, pionnier et référent sur le marché des nouvelles technologies pour séniors, qu'on s'est demandé si ce n'était pas l'un d'entre eux proposé en marque blanche. Mais après avoir joué aux 7 différences nous sommes plutôt arrivés à la conclusion que le distributeur ADMEA, qui les conçoit puis les fait fabriquer en Chine, s'en était tout simplement ouvertement inspiré. Même si on pourra arguer qu'il n'y a pas mille manières de concevoir un téléphone élémentaire.

0000014007105802-photo-thomson-serea-65.jpg

On retrouve donc sensiblement les mêmes spécificités :
  • une interface et un clavier clairs avec des éléments et inscriptions de grande taille
  • un bouton d'urgence et trois touches d'accès direct à autant de contacts
  • un écouteur et un haut-parleur plus puissants que la moyenne, et compatibles avec les appareils auditifs
  • une conception à clapet permettant de décrocher et de raccrocher d'un geste simple, avec un écran externe affichant le nom du correspondant
  • une station d'accueil facilitant la connexion du chargeur au port micro USB
Même les fonctions annexes — telles que l'appareil photo à 2 millions de pixels, le lecteur de musique et le tuner FM — semblent calquées sur les Doro PhoneEasy. Thomson souligne la présence d'un flash à LED et d'une batterie de 1100 mAh, contre 800 à 1000 pour la concurrence, offrant une autonomie de 480 heures en veille ou 5 heures et demie en communication.

Outre quelques subtilités dans la conception, le Thomson Serea 65 se distinguera principalement par son prix. Il ne sera vendu que 70 euros hors abonnement, contre 100 euros pour un Doro PhoneEasy équivalent, soit tout de même 30% de moins. Doro jouissait jusqu'à présent d'un monopole de fait, on ne peut que se réjouir que Thomson crée un peu de concurrence, puisqu'à défaut de le faire lui-même, il poussera probablement son rival à innover.

000000F007105800-photo-thomson-serea-65.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

eBay refuse de rendre Paypal plus indépendant via un spin-off
Pour le pape François, Internet est un
Vivaldi.net, une alternative à My Opera fondée par l'ex-PDG Jon S. von Tetzchner
Faut-il décharger complètement sa batterie avant de la recharger ?
Sosh + Livebox : TV en option pour baisser les prix et VDSL2 avec modem Livebox Play
Enregistrement TV : Tivo licencie ses ingénieurs et se tourne vers le cloud
AMD tire le plus gros de ses résultats des puces graphiques
Des chercheurs américains développent une batterie fonctionnant au sucre
Présence sur les réseaux sociaux : HootSuite se renforce et rachète UberVU
JPEG : couleurs sur 12 bits et compression sans perte
Haut de page