Taxe sur les smartphones et tablettes : le gouvernement élabore des simulations

19 août 2013 à 18h31
0
Après la remise du rapport Lescure, la ministre de la Culture avait indiqué qu'elle soutiendrait la mesure visant à taxer les smartphones et autres tablettes. Aurélie Filippetti précise désormais que des simulations de taxation sont en cours.

00FA000004439770-photo-logo-comparatif-tablettes.jpg
Début juin, Aurélie Filippetti annonçait la constitution rapide d'un groupe de travail dont la fonction est de « réfléchir à l'évolution des recettes du service public ». Dans ce cadre, doit s'inclure une nouvelle taxe sur les appareils connectés assise sur l'ensemble des terminaux, indépendamment de leur capacité de stockage, celle-ci venant alors se greffer à la TVA et à l'éco-participation.

Dans la foulée de ces déclarations, le député UMP Jean-Claude Bouchet avait interrogé le ministère de la Culture sur ses intentions en la matière. L'élu du Vaucluse souhaitait ainsi connaître les travaux que mènera la ministre au sujet de cette taxe s'appliquant « à tous les fabricants et distributeurs d'ordinateurs, smartphones, tablettes, téléviseurs connectés et consoles ».

Dans une réponse rapportée par Alexandre Archambault, directeur des affaires réglementaires d'Iliad, Aurélie Filippetti charge à nouveau les firmes (surtout américaines), précisant qu' « équipementiers (Apple, Samsung), fournisseurs d'accès à Internet (Orange, Verizon), éditeurs de service en ligne mondialisés (Google, Facebook), acteurs du e-commerce (Amazon, eBay) sont en position de force vis-à-vis des éditeurs, producteurs ainsi que des créateurs et parviennent à capter une part croissante de la valeur attachée aux œuvres de l'esprit ».

Elle ajoute que ces mêmes sociétés « réalisent des chiffres d'affaires et des bénéfices considérables, notamment en France, mais ne contribuent que peu ou pas au financement de la création et, plus largement, sont peu taxés dans l'Hexagone puisqu'ils ont, dans le cadre de démarches d'optimisation fiscale, installé leurs sièges dans des pays à la fiscalité avantageuse ». La ministre trouve, en conséquence, opportun « d'étudier dans quelle mesure une taxation des ventes de ces terminaux connectés, plébiscités pour la consommation de contenus culturels numériques » peut contribuer à financer la Culture.

C'est pourquoi la ministre indique étudier la proposition de taxation et précise même travailler actuellement sur des simulations ainsi que sur des « analyses approfondies de rendement et d'utilisation, avec pour prérequis que cette contribution reste indolore pour le consommateur ». Lors de la remise des travaux de la mission Lescure, l'ex-patron de Canal+ évoquait des taux de 3 à 4% sur le prix d'un terminal.

Ce dernier a d'ailleurs accordé une entrevue à La Montagne dans laquelle il rappelle que cette taxe pourrait avoir un taux plus faible (autour de 1%) mais disposer en échange d'une assiette plus large. Pierre Lescure reprend également les arguments du ministère de la Culture, précisant que cette taxe sera « indolore pour les consommateurs, c'est plutôt une taxe de substitution ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
scroll top