Le marché du smartphone hors subvention gagne du terrain

26 décembre 2012 à 16h15
0
00C8000004628900-photo-logo-rh.jpg
L'arrivée de Free sur le marché de la téléphonie mobile, il y a presque un an, a-t-elle bouleversé le comportement des utilisateurs en termes d'achat de smartphones ? Certains tentent de le savoir, comme le montre la publication d'une étude réalisée par l'institut Gfk.

On y apprend en effet que dans les circuits de distribution tels que les grandes surfaces spécialisées, les hypermarchés ou l'Internet (c'est à dire hors opérateurs), la part des mobiles vendus hors subvention est en pleine croissance. De 43% au quatrième trimestre 2011, elle est passée à 66% dans les trois derniers mois. Un résultat que l'on peut évidemment expliquer par l'arrivée de Free Mobile sur le marché, et de la cohorte de forfaits sans engagement qui a suivi. Michael Mathieu, Directeur de clientèle Image et Telecom GfK Consumer Choices France, explique ainsi :« Sur le troisième trimestre 2012, deux smartphones vendus sur trois sont achetés hors subvention sur ces circuits de distribution, c'est-à-dire sans forfait téléphonique qui induit une forte remise sur le prix de l'appareil. »

0258000005629564-photo-etude-gfk-mobile-non-subventionn.jpg

Une autre explication se trouve dans le prix des smartphones. Jusque-là assez opaque car caché derrière les subventions, il est devenu plus visible pour les consommateurs, qui se sont aperçus des sommes investies. La volonté de ne pas (plus) s'engager avec un opérateur s'est alors accompagnée de la recherche d'un smartphone moins onéreux. C'est par la multiplication d'une offre attractive via des smartphones d'entrée de gamme que les ventes non liées ont donc explosé dans les circuits de distribution cités plus haut. À ce jour, les modèles de moins de 150 euros représentent ainsi près d'un tiers des ventes sur ces circuits, contre 16% en début d'année. Les offres de remboursement et les facilités de paiement expliquent également l'intérêt du consommateur pour les smartphones « nus ».

Reste que sur les 13,5 millions de smartphones vendus en 2012 (contre près de 12 millions en 2011, toujours d'après GFK), 85% d'entre eux le sont encore avec un forfait lié. Si la tendance est donc clairement à la hausse pour l'achat d'un smartphone indépendamment de celui d'un forfait, difficile pour le moment de parler de bouleversement profond des habitudes des Français.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top