Microsoft : un brevet pour les smartphones à 2 écrans

0
0082000004428622-photo-microsoft-smartphone-a-2-crans-compl-mentaires.jpg
Microsoft a récemment obtenu des droits de propriété intellectuelle sur un brevet décrivant un smartphone doté de deux écrans.

Le document, déposé en décembre 2009, explique que Microsoft revendique les droits sur un téléphone mobile doté d'un premier écran et d'un modem de communication sans fil ainsi que d'un second écran également couplé à un autre modem. Il est ainsi précisé que « le premier et le second appareil peuvent être attachés ensemble via un panneau coulissant  ». Il est ici question de deux écrans tactiles, l'un embarquant une puce GSM, l'autre un accéléromètre.

La société Microsoft souhaiterait-elle se différencier de la concurrence en proposant une nouvelle ergonomie pour ses smartphones ? Pour l'heure, les constructeurs souhaitant adopter le système Windows Phone sont limités par trois types d'appareils aux caractéristiques techniques bien précises. A en juger par la vidéo ci-dessous, la présence de deux modems permettrait alors d'échanger des données entre les deux panneaux tactiles ou d'obtenir une seule dalle plus large. Rappelons qu'un précédent concept avait déjà été réalisé par Yanko Design présentant un smartphone Sony Ericsson.

Voici ci-dessous l'extrait d'une vidéo précédemment publiée par les ingénieurs d'Office Labs dans laquelle ils perçoivent la technologie de demain :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Brevets : Apple condamné pour ses listes de lecture
3DS : Nintendo accusé de violation de brevet pour son écran 3D
Killer Wireless-N : la carte réseau pour joueur passe au Wi-Fi
Achats groupés : LivingSocial prêt à aller chercher un milliard en bourse
L’Hadopi a envoyé plus de 470 000 premiers e-mails d’avertissement
Numericable : appels illimités vers le Maroc et l'Algérie en option
Impôts 2011 : Bercy annonce 12 millions de télédéclarations
Visioconférence sur Facebook : une arnaque cible les utilisateurs du réseau social
Opendata : le CNN veut des précisions et lance un groupe de travail
LinkedIn : deuxième réseau social derrière Facebook aux Etats-Unis
Haut de page