🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

FR-ALERT : comment fonctionne le nouveau système d’alerte français aux populations ?

04 juin 2022 à 14h30
22
iPhone © Jonas Leupe / Unsplash
© Jonas Leupe / Unsplash

FR-Alert va être déployé à l'ensemble du territoire national. Ce système doit permettre d'envoyer efficacement des alertes aux individus situés dans une zone de danger. Les utilisateurs d'iPhone doivent installer une mise à jour.

Le gouvernement déploie FR-Alert à un plus grand nombre d'utilisateurs. En test depuis avril, le système d’alerte aux populations devrait être pleinement opérationnel d'ici à la fin du mois de juin, en France hexagonale comme en outre-mer.

Une obligation européenne

La France aura pris tout son temps pour mettre en place le dispositif, obligatoire depuis l'adoption d'une directive européenne datant de 2018. La date limite fixée par l'Union européenne était le 21 juin 2022, le ministère aura donc attendu le dernier moment pour lancer FR-Alert.

Grâce à ce système, le gouvernement va être capable d’envoyer des notifications sur les téléphones portables des personnes présentes dans une zone confrontée à un danger. Les populations sont de ce fait informées rapidement qu'un incident a eu lieu ou qu'il existe un danger près d'elles.

Des pays comme les États-Unis et le Japon, où les catastrophes naturelles sont fréquentes, disposent depuis longtemps d'un tel système. Celui-ci peut également être activé en cas d'attentat par exemple.

Les alertes diffusées via la 4G, les SMS pas encore supportés

Lorsqu'une alerte doit être lancée, l'autorité compétente rédige le message d'information sur le portail de l'État. Celui-ci est ensuite transmis aux opérateurs de téléphonie mobile, qui vont le diffuser aux antennes du réseau couvrant la zone de danger. Les possesseurs d'un mobile reçoivent alors le message via une notification accompagnée d’un signal sonore spécifique, même quand l'appareil est en mode silencieux.

Contrairement à l'échec SAIP, il n'y a cette fois-ci aucune application à installer sur son smartphone. Les possesseurs d'un terminal Android n'ont absolument aucune manipulation à effectuer pour recevoir les alertes. Si vous avez un iPhone, vous avez peut-être reçu un message pour une mise à jour des réglages de l'opérateur. Il est nécessaire de l'installer pour bénéficier de FR-Alert.

La diffusion cellulaire fonctionne sur les réseaux 4G et 5G et constitue pour l'instant le seul canal disponible. La prise en charge des SMS géolocalisés est prévue plus tard pour les utilisateurs qui ne sont pas équipés d'un smartphone compatible 4G ou 5G.

Source : BFMTV

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
14
xeno
Encore un truc mis en place stupidement, le jour ou nous aurons des personnes compétente sur la technologie ce sera la révolution.<br /> Surtout qu internet c’est le truc le moins fiable sur un mobile et en cas de crise ressortir un vieux phone peux dépanné car compliqué de renouvelé avec du neuf
serged
Et ceux qui ont un forfait data limité et qui coupent la 3-4-5G ?<br /> Sans parler des téléphones simples non-smartphones…
Oldtimer
Franchement ils auraient pu faire un système ou les antennes relais de la zone concernée reçoivent le message d’alerte et le transmettent aux téléphones via SMS qui y sont connectés via sms et même à ceux qui s’y connecte par la suite…<br /> Enfin les voies des énarques politiciens sont impénétrables… à ce qu’il parait <br /> Modification: ajout d’une précision —<br /> « via SM »
Koin-Koin
Est-ce que je comprends bien que la fonctionnalité définit dans la norme GSM (oui ça date d’avant qu’on parle d’une quelconque G dans les réseaux mobiles) est enfin implémentée par les opérateurs ?<br /> Si c’est bien le cas, je trouve que c’est enfin une bonne nouvelle.<br /> D’ailleurs, celle-ci permet de recevoir les alerte sans même une puce dans le mobile.
Bombing_Basta
Oldtimer:<br /> Franchement ils auraient pu faire un système ou les antennes relais de la zone concernée reçoivent le message d’alerte et le transmettent aux téléphones qui y sont connectés<br /> Ça tombe bien c’est exactement ça le principe
Unicorn220
C’est dingue, aux USA, ils sont capable d’envoyer de « simples » SMS sur une zone géographique donnée (dans la limite des zones de réception) afin de prévenir TOUTE (ou presque) la population (disposant d’un téléphone portable même ceux qui non pas de smartphones) d’un danger. Mais en France, pays de la start-up nation et selon une directive européenne, il faut de l’android ou de l’IOS (et les autres ? car il y en a !), encore un machin en lieu et place de la simplicité et pouvoir atteindre le plus de personnes possible.
Mel92
Est-ce que je comprends bien que la fonctionnalité définit dans la norme GSM (oui ça date d’avant qu’on parle d’une quelconque G dans les réseaux mobiles) est enfin implémentée par les opérateurs ?<br /> Oui il s’agit de l’implémentation française de la norme européenne « European Public Warning Service using the Cell Broadcast Service » ou UE-Alert, de son petit nom : ETSI TS 102 900.<br /> Pour une raison que j’ignore, le CBS (Cell Broadcast Service) n’est actuellement mis en œuvre qu’en 4G et 5G par les opérateurs de téléphonie mobile. Il s’agit peut-être d’un problème du support de la norme par les téléphones anciens ?<br /> En tout cas, la France met ce service en place comme tous les pays de l’UE. Nous sommes plutôt en retard même si d’autres comme l’Allemagne sont encore plus lents.
gamez
La France aura pris tout son temps pour<br /> …<br /> le ministère aura donc attendu le dernier moment pour<br /> mouais comme d’habitude quoi. on brille par notre bureaucratie infernale<br /> de la même façon que l’on peut appeler un numero d’urgence sans carte sim (donc sans réseau ou smartphone) pourquoi ne peut on pas recevoir ce type d’alertes d’urgence sans carte sim (ou réseau)
Mel92
Et ceux qui ont un forfait data limité et qui coupent la 3-4-5G ?<br /> Sans parler des téléphones simples non-smartphones…<br /> L’objectif est de joindre environ 75% de la population des plus de 12 ans, pas tout le monde.<br /> Apparemment en France, le système sera couplé avec le réseau de sirènes d’alerte (celles qui sonnent le 1er mercredi du mois à 12h).
Mel92
Encore une chose débile , c’est justement le SMS qui doit être prioritaire, il fonctionne avec tout les téléphones !<br /> Peut-être auraient-ils dû vous consulter <br /> Plus sérieusement, le Location-Based-SMS (LB-SMS), le nom de la technologie consistant à envoyer des SMS géolocalisés présente plusieurs difficultés :<br /> Cela présente un risque de saturation du réseau car on parle d’envoyer des centaines de milliers de SMS au même moment dans une région géographiquement limitée<br /> L’expérience montre que ce n’est pas très efficace en terme de rapidité de l’alerte<br /> C’est complexe et couteux à mettre en œuvre car il faut maintenir et avoir accès en permanence la liste des numéros de téléphone connectés à chaque cellule.<br />
Mel92
Enfin les voies des énarques politiciens sont impénétrables…<br /> Quel est le rapport entre l’implémentation d’une norme européenne et les hommes politiques ou les anciens élèves de l’ENA ???<br /> Par ailleurs, vous auriez probablement pu participer à l’élaboration de la norme, l’accès au comité 3GPP étant plutôt facile.
Necron
Comme d’habitude ici : on présente une bonne idée, utile et pratique mais non il faut toujours tout critiquer et se plaindre sans arrêt sans même prendre le temps de lire l’article et d’essayer de le comprendre.
MattS32
gamez:<br /> pourquoi ne peut on pas recevoir ce type d’alertes d’urgence sans carte sim<br /> Où est-il dit qu’une carte SIM est nécessaire pour recevoir les alertes ?<br /> Le système d’alerte s’appuie sur le Cell Broadcast Service (ETSI TS 123 041), dont la spécifications semble dire que la réception des messages peut se faire sans SIM : « 3GPP TS 31.102 [18] defines a USIM data file for configuration of warning messages reception. In case of a non-existing or empty USIM data file, the MS/UE accepts all warning messages on all PLMNs. » (page 21 de ce document)<br /> Par contre, pour les numéros d’urgence, tu te trompes : en France, on ne peut plus les appeler sans carte SIM, depuis 2004 (à moins qu’on soit revenu en arrière là-dessus ? mais je n’en ai jamais entendu parler), pour limiter les abus de plaisantins (non identifiables, donc non punissables, s’il n’y a pas de SIM) et les appels accidentels de gamins jouant avec un vieux téléphone sans SIM donné par les parents.<br /> Après de toute façon concernant les messages d’alertes, la non réception sans carte SIM, si elle est avérée, est quand même totalement anecdotique : c’est quoi la proportion de la population qui a avec elle un téléphone portable allumé mais sans carte SIM ? On est sans doute largement en-dessous de 1%…<br /> Mel92:<br /> Cela présente un risque de saturation du réseau car on parle d’envoyer des centaines de milliers de SMS au même moment dans une région géographiquement limitée<br /> +1. Pour rappel, l’une des consignes des autorités en cas de catastrophe, c’est justement de ne PAS utiliser son téléphone (sauf bien sûr si on a besoin d’appeller les secours), et de se mettre en écoute sur la fréquence de France Info, France Inter ou France Bleue (hé oui, ça sert aussi à ça d’avoir un service public de radio, ça fait partie des infrastructures d’urgence, et pour qu’elles fonctionnent le jour où y en a besoin, rien de tel finalement que de les exploiter 24h/24, pour que le moindre dysfonctionnement soit immédiatement remonté) pour avoir des consignes et des infos sur la situation. Ceci pour éviter de saturer les réseaux de communication, qui peuvent être utiles aux secours.<br /> Le CBS permet d’envoyer en une seule fois le message à tous les mobiles connectés à l’antenne relais qui diffuse. Le SMS nécessite d’envoyer une copie individuelle du message à chaque mobile connecté à l’antenne relais, ce qui implique une utilisation beaucoup plus forte du réseau.<br /> serged:<br /> Et ceux qui ont un forfait data limité et qui coupent la 3-4-5G ?<br /> Dans ce cas c’est la data qu’on coupe. Pas la connexion aux réseaux 3, 4 ou 5G (qui servent aussi pour les appels).<br /> Forcer le téléphone à rester en 2G, en plus de ne pas toujours être possible (souvent c’est juste un choix de la génération à privilégier, mais si elle n’est pas disponible là où on se trouve, le téléphone va quand même se connecter dans un autre mode si possible), n’empêche pas de se connecter à Internet et de consommer de la data.<br /> serged:<br /> Sans parler des téléphones simples non-smartphones…<br /> La norme CBS n’est pas réservée aux smartphones, elle peut être implémentée sur n’importe quel téléphone (et je serai pas surpris que ça devienne obligatoire pour la commercialisation dans l’UE).
gamez
MattS32:<br /> Où est-il dit qu’une carte SIM est nécessaire pour recevoir les alertes ?<br /> bah la 4g tu la captes comment sinon?
Oldtimer
Bombing_Basta:<br /> Ça tombe bien c’est exactement ça le principe <br /> Ah Oui désolé j’ai oublié dans mon commentaire la partie principale « par sms » <br /> Ce qui change légèrement le sens de mes propos
MattS32
gamez:<br /> bah la 4g tu la captes comment sinon?<br /> Avec le téléphone… C’est pas la carte SIM qui capte le réseau hein, la carte SIM sert à identifier le téléphone auprès du réseau et à indiquer au téléphone quels sont ses réseaux de rattachement.<br /> Mais le téléphone peut tout à fait se connecter au réseau « anonymement » (il reste identifié par son IMEI, pour le distinguer des autres téléphones, mais ça n’identifie pas un abonné au service) et exploiter les services qui sont disponibles anonymement (notamment les appels d’urgence dans certains pays).<br /> Fait l’essai, retire la carte SIM de ton téléphone et allume le, tu verras qu’il va bien se connecter au réseau, mais il se mettra en mode « appels d’urgence seulement », puisqu’il n’est pas identifié (et, en France, si tu essayes alors de passer un appel d’urgence, ça sera rejeté par le réseau). De même, si tu lances une recherche des réseaux, même sans carte SIM, tu verras bien les différents réseaux qui couvrent l’endroit où tu te trouves.
Oldtimer
Mel92:<br /> Quel est le rapport entre l’implémentation d’une norme européenne et les hommes politiques ou les anciens élèves de l’ENA ???<br /> Par ailleurs, vous auriez probablement pu participer à l’élaboration de la norme, l’accès au comité 3GPP étant plutôt facile.<br /> On peut plus rigoler sur les énarques ?<br /> Si je peux rejoindre le comité 3GPP ? J’ai tente le coup mais ils m’ont rejeté dès le début parce que j’avais fait de l’humour avec le coup du téléphone arabe et ils ont pas apprécié <br /> Plus sérieusement ma réponse avec la blague concernait le fait qu’ils ne vont pas utiliser le SMS. Mais ayant les différents commentaires dont le tiens sur les limitations du SMS, je comprends mieux. D’ailleurs j’ai apporté une précision dans mon commentaire en question…
gamez
d’accord mais ces alertes seront diffusées par les operateurs téléphoniques, donc une carte sim est nécessaire pour recevoir l’alerte diffusée par son opérateur.
MattS32
Je ne vois rien dans la norme qui dise que la carte SIM est nécessaire.<br /> Le fait que le message soit broadcasté sur les réseaux des opérateurs n’implique pas qu’il soit nécessaire d’être abonné à un opérateur (tout comme les opérateurs prennent en charge les appels d’urgence, même si l’appelant n’est pas un de leur abonné… si tu es chez SFR mais que tu dois passer un appel d’urgence dans une zone couverte uniquement par Orange, ton appel sera bien pris en charge par Orange) : c’est le principe du broadcast justement, c’est envoyé à tout le monde, sans cibler un destinataire précis, donc il n’y a pas nécessairement besoin que les téléphones soient identifiés par le réseau.<br /> Je le répète, pour simplement se connecter à un réseau mobile et exploiter les fonctionnalités qu’il expose aux utilisateurs non identifiés (par exemple, les appels d’urgence dans certains pays), la carte SIM n’est pas nécessaire. Elle n’est nécessaire que pour être identifié sur ce réseau.<br /> Et puis surtout, au risque de me répéter encore une fois : on va pas chipoter pour un cas qui représente de toute façon une fraction epsilonesque de la population. Un système d’alerte qui permet d’alerter tous ceux qui ont un téléphone portable avec carte SIM, quitte à exclure ceux sans carte SIM, c’est déjà BEAUCOUP mieux que rien.<br /> D’autant plus que ça ne remplace pas les autres moyens d’alerte (sirènes, radio…), ça les complète.
SnowBloodWolf
Le service est automatique sur les systèmes Android, mais du coup pour les personnes comme moi qui sont sur des mobiles ou certain services d’android sont bloquer (Huawei) ça passe quand même ?
Catstom
Et si l’alerte doit être lancée dans une zone qui n’est pas 4G ???<br /> Le SMS lui fonctionne que ce soit du 2,3,4 ou 5G…
MattS32
Le CBS fonctionne aussi en 2G, 3G, 4G, 5G, et la spécifications d’EU-Alert dit bien que ça doit être déployé sur toutes les générations : « The EU-Alert service is based on the Cell Broadcast Service as specified in ETSI TS 123 041 [1] and shall be supported on 2G as well as technologies beyond 2G. » (point 5.4 de la spécification EU-Alert)<br /> C’est juste que pour l’instant, c’est déployé en premier sur les zones 4G et 5G. Sans doute parce que c’est celles qui ont les équipements les plus récents, probablement nativement compatibles avec le CBS, alors que les équipements plus anciens doivent d’abord être mis à jour, voire remplacés.<br /> Ou alors c’est même carrément une mauvaise formulation de la part de BFM, qui parle de support uniquement en 4G/5G parce qu’il faut un téléphone récent pour que ça marche… Le fait qu’ils parlent d’utiliser les SMS pour la 2G/3G conforte cette hypothèse, vu que techniquement CBS passe aussi très bien en 2G/3G, mais que par contre les vieux mobiles 2G/3G ne supportent probablement pas CBS et ont donc besoin d’un système alternatif, basé sur le SMS.
Koin-Koin
Si c’est la norme européenne qui vient, alors non ce n’est pas ce dont je parle. Je parle norme technique qui date du siècle dernier et non norme légale récente.<br /> Mais merci pour ces précisions qui me permettent de resituer tout ça.
Koin-Koin
Pour moi la question est plus qui tu ne peux pas cibler parce que pas d’abonnement et donc la moindre réduction de cette part est toujours un plus.
Koin-Koin
Merci, c’est à tout cela que je faisait référence initialement.<br /> Sinon concernant le potentiel engorgement que pourrais provoquer l’envoi de SMS, sauf erreur de ma part, il ne s’agit pas d’envois de SMS individuels mais de broadcast par les antennes.<br /> Donc en gros une alerte diffusée sur le réseau (toujours en broadcast d’ailleurs) que rediffusent les antennes et est reçu par tout terminal captant le signal (même par besoin d’être enregistré sur lune antenne).<br /> Résultat zéro saturation.
MattS32
Koin-Koin:<br /> Sinon concernant le potentiel engorgement que pourrais provoquer l’envoi de SMS, sauf erreur de ma part, il ne s’agit pas d’envois de SMS individuels mais de broadcast par les antennes.<br /> En effet, il y a aussi une version broadcast du SMS.<br /> Par contre avec EU-Alert/FR-Alert ça va plus loin que ce que permet le SMS, puisqu’il y a des méta-données avec les messages pour définir le niveau d’alerte°, il y a la possibilité d’envoyer le message en plusieurs langues, le téléphone choisissant celle à afficher en fonction de sa configuration, et surtout, le plus essentiel pour un message d’alerte d’urgence, le téléphone affiche automatiquement le message, quelque soit la situation (que ton téléphone soit verrouillé, écran éteint, ou que tu sois en train de jouer par exemple, le message sera affiché… on peut aussi supposer que la sonnerie de notification sera jouée même si le téléphone est en silencieux, etc…).<br /> Tout ça avec le SMS, ce n’est pas possible, un SMS broadcast sera traité par le téléphone comme un SMS classique, donc le plus souvent pas affiché directement à l’écran, sans notification sonore, si le téléphone est en mode silencieux, sans notification à l’écran quand il est en mode jeu, etc… Ce qui limite la portée du message. Il y a bien une option sur les SMS pour les afficher de force (SMS de classe 0), sauf que cette option est aussi associée à un « accusé de réception », dès que l’utilisateur valide pour que le message ne soit plus affiché à l’écran le téléphone envoie un AR. Donc ça crée de la charge sur le réseau.<br /> C’est probablement pour ça que l’utilisation des SMS ne sera déployée que dans un second temps, en ciblant spécifiquement les utilisateurs dont le terminal n’est pas compatible CBS. Ça obligera certes à envoyer des messages individuels pour ceux là, mais comme ils sont relativement peu nombreux, ça fera moins de charge sur le réseau que tous les AR que généreraient un envoi global de SMS classe 0.<br /> ° il y a 4 types de messages (Alert, Advisory, Amber (pour les enlèvements d’enfants) et Test), et le type Alert et le type Test ont 4 niveaux (sévérité 1 à 4 pour les alertes, test mensuel, test, exercice et un niveau réservé aux usages gouvernementaux pour le type test), et la règle prévoit que l’utilisateur ne peut pas désactiver les alertes de niveau 1, peut désactiver les niveaux 2 à 4 (opt-out, activés par défaut), et pour tous les autres niveaux ils peuvent être désactivés par défaut et activables par l’utilisateur (opt-in).
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Une femme piégée dans une rivière glacée a été sauvée par son Apple Watch
Cet ancien ingénieur d'Apple révèle pourquoi il était impossible de copier/coller du texte sur le premier iPhone
Samsung Galaxy Watch 5 et 5 Pro : on connaît leur prix, et elles subissent l'inflation de plein fouet
Dimensity 9000+ : l’arme de MediaTek pour concurrencer Qualcomm et son Snapdragon 8+ Gen1
Nothing phone (1) : pas encore présenté officiellement, vous pouvez déjà le précommander
Le POCO F4 et le POCO X4 GT arrivent avec de nouveaux processeurs et des prix contenus
iOS 16 : cette évolution du système de sauvegarde des données d'un iPhone était très attendue !
Apple publie la bêta 2 d'iOS 16 : voici les nouveautés qui débarqueront sur votre iPhone
La voix de vos aïeux survivra grâce à l'IA d'Alexa
Tensor 2, pas de fulgurance à venir pour le processeur des Pixel 7 Pro ?
Haut de page