Nokia admet des problèmes d'alimentation sur certains N8

0
00B4000003626176-photo-nokia-n8-blue.jpg
Suite à des remontées de la part de possesseurs de Nokia N8 évoquant une panne les empêchant de rallumer leur smartphone, la marque finlandaise a officiellement réagi hier en annonçant que certains N8 avaient été livrés avec « un défaut d'alimentation ».

Niklas Savander, le chef des ventes de Nokia, a néanmoins insisté sur le fait que seul « un nombre limité d'utilisateurs de N8 » était confronté à ce problème, dont l'origine se trouve dans la gestion de l'alimentation du smartphone. Le mobile s'avère impossible à recharger et lorsqu'il s'éteint faute de batterie, il est donc impossible de le rallumer.

Le problème a été évoqué pour la première fois fin octobre sur les forums de la marque. Nokia a mis du temps à réagir, en indiquant que « les problèmes matériels peuvent être difficiles à trouver et à résoudre », mais assurant dans le même temps que le souci d'alimentation était désormais réglé : il faut dire que le N8, premier smartphone de la firme à intégrer l'OS Symbian^3 est riche d'enjeux pour l'entreprise, qui compte beaucoup sur lui pour booster ses ventes de mobiles. La transparence était donc de mise.

Les personnes rencontrant ce problème sont invités à contacter le centre d'assistance le plus proche pour faire marcher la garantie de l'appareil et se le faire remplacer.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

IBM développe un nouveau système de fichiers
Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
Découvrez la nouvelle interface de la neufbox Evolution en vidéo
Résultats annuels : revenu 2009 en hausse de 34% pour Mozilla
Mashup with MySpace : MySpace courbe l'échine face à Facebook
Un mandat d'arrêt contre le fondateur de Wikileaks
Des pros du Captcha mis sous les verrous
SteelSeries : un nouveau keyset pour le clavier Shift, à destination des MMO
Cisco : encore 10 milliards de dollars dans le programme de rachat de parts
McAfee : malwares en hausse, spam en baisse
Haut de page