Defcon : "Intercepter des appels téléphoniques est facile"

28 juillet 2010 à 17h45
0
Lors de la conférence Defcon de Las Vegas, un expert en sécurité a expliqué qu'il était relativement « facile et peu cher » d'intercepter des communications téléphoniques. Selon Chris Paget, les réseaux sans fil ne garantissent pas assez la sécurité de leurs utilisateurs.
00A0000002107622-photo-doro-phoneeasy-334gsm.jpg

Le chercheur en sécurité informatique a créé pour 1.500 dollars une « boite de réception » IMSI capable de recevoir les appels avec quelques équipements électroniques et des logiciels Open-Source.

Sa méthode pour laquelle il explique que « ce n'est vraiment pas compliquée de construire ce type de choses » fonctionne uniquement sur le réseau GSM traditionnel. Pour s'expliquer, il compte donner une nouvelle conférence lors du salon. Il prévoit ainsi de demander aux personnes présentes dans la salle de passer un appel depuis son téléphone portable. Puis il piochera parmi les appels pour les écouter...

Le but de la manœuvre est de pointer du doigt certaines vulnérabilités des réseaux. Les opérateurs, bien que visés par cette démonstration n'ont pas encore commenté la situation. Reste à savoir si cette présentation restera à l'état d'exploit.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top