Broadcom au coeur du Wi-Fi 5G alias 802.11ac avec ses puces pour le CES 2012

07 janvier 2012 à 12h35
0
00DC000000514348-photo-logo-broadcom.jpg
Alors que nous vous annoncions la sortie des nouveaux routeurs sans fil Trendnet en Wi-Fi 802.11ac (voir Trendnet lance les premiers routeurs 802.11ac à 1300 Mbps pour le CES 2012), l'équipementier Broadcom semble être au coeur de cette technologie naissante. Le Wi-Fi 802.11ac, autrement appelé Wi-Fi 5G par Broadcom, propose des débits trois fois supérieurs aux meilleurs équipements actuels.

Broadcom est le premier fabricant de puces sans fil à annoncer une gamme de composants prenant en charge cette évolution du Wi-Fi. Avec le soutien de Comcast et Motorola Mobility notamment, Broadcom profite de l'édition 2012 pour lever le voile sur ses composants prenant en charge la spécification 802.11ac de la norme Wi-Fi. Encore en cours d'élaboration, cette norme ne devrait pas être ratifiée par l'alliance Wi-Fi avant de nombreux mois, on se souvient d'ailleurs que la ratification du Wi-Fi n avait été une longue épopée avec une litanie de produits répondant aux spécifications du premier brouillon Wi-Fi n, mais au final incompatibles avec la version finale de la norme. Espérons que cette situation ne se reproduise pas avec le 802.11ac.

Mais revenons-en à la norme 802.11ac qui promet dans ses premières implémentations des débits jusqu'à 1,3 Gbps, avec pour objectif au fil des évolutions les 6,8 Gbps. Pour atteindre ces débits, la norme 802.11ac s'appuie sur la bande de fréquence radio des 5 GHz, une bande moins polluée que les traditionnels 2,4 GHz du Wi-Fi conventionnel. Qui plus est les canaux sont plus larges, 160 MHz contre 40 MHz, alors que le Wi-Fi 802.11ac s'appuie sur un maximum de trois antennes. La norme est bien entendu rétrocompatible avec le Wi-Fi 802.11n, à des débits logiquement inférieurs au Wi-Fi 802.11ac. Le Wi-Fi 802.11ac affiche qui plus est une consommation électrique inférieure. Enfin, la norme 802.11ac s'appuie sur le Beam Forming qui vise à utiliser le chemin le plus direct pour atteindre le périphérique Wi-Fi connecté. Il est à noter que le Beam Forming existe déjà sur les périphériques Wi-Fi i802.11n, mais la technologie étant optionnelle, peu de fabricants l'utilisent.

Broadcom annonce quatre séries de puces : BCM4352, BCM4360, BCM43516 et BCM43526. D'une puce à l'autre l'interface change : USB et PCI-Express notamment. Les puces 802.11ac à destination des téléphones portables devraient voir le jour un peu plus tard dans l'année selon Broadcom. Qualcomm Atheros, l'un des concurrents de Broadcom devrait annoncer ses puces 802.11ac un peu plus tardivement alors qu'Intel n'a pas encore dévoilé ses plans à ce sujet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Revue de Web : l'arme ultime contre les zombies
Live Japon : Olympus, aveuglement complice
TRENDnet TPL-406E : plus petit adaptateur CPL 500 Mbps au monde ?
CES 2012 : La rédaction Clubic en direct !
Acer présente une tablette quadri-coeurs avec écran 1080p
Trendnet lance les premiers routeurs 802.11ac à 1300 Mbps pour le CES 2012
Après les TV, Vizio lance des PC design à bas prix pour le CES 2012
Free Mobile : le lancement interviendrait le 12 janvier (màj)
Le député PS anti-Hadopi Didier Mathus y est nommé (màj)
On Refait le Mac : la presse et l'iPad, avec Nicolas Demorand (Libé)
Haut de page