La 4G de Bouygues passe sous la Manche

12 décembre 2014 à 15h15
0
0064000005575691-photo-logo-bouygues-telecom.jpg
L"opérateur français Bouygues Telecom annonce avoir déployé son réseau 4G sous la Manche. Les utilisateurs qui voyagent dans le sens Paris-Londres pourront en profiter. Ceux qui font le chemin inverse, beaucoup moins.

Bouygues Telecom est le seul opérateur français à pouvoir utiliser la bande des 1 800 MHz pour diffuser sa 4G. Cela lui donne un avantage concurrentiel certains : l'opérateur est ainsi celui qui dispose du plus grand nombre d'antennes 4G sur notre territoire, juste derrière Orange.

Mais cette possibilité unique lui donne une longueur d'avance jusque sous la Manche, puisqu'en mettant à jour les équipements existants, Bouygues propose désormais son réseau 4G dans le tunnel qui lie notre pays à l'Angleterre, quand SFR et Orange sont cantonnés aux 2G et 3G.

01F4000007810757-photo-eurotunnel.jpg

L'opération, menée par Eurotunnel, a été rendu possible grâce à la collaboration avec plusieurs opérateurs britanniques : Vodafone UK, O2 et Everything Everywhere (EE), la jointe-venture regroupant Orange UK et T-Mobile UK.

Cette belle entente n'a toutefois pas été exploitée jusqu'au bout, puisqu'aucun accord d'itinérance n'a pour l'heure été signé. Les voyageurs qui effectuent la traversée depuis Londres (via le tunnel nord) devront attendre mai prochain pour profiter du même service.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Antec P380 : un grand-tour résolument haut de gamme
Google redore son blason en aidant les sans-abri à San Francisco
Code.org veut mettre tout le monde au codage en une semaine
LG : un écran 8K de 55 pouces prêt pour le CES ?
Donnez des applis mobiles à ceux qui en ont besoin
Bon plan : le SSD SanDisk Extreme Pro 960 Go à 299 euros
Qualcomm investit en Chine mais supprime des postes aux USA
Bientôt une fenêtre intelligente pour réguler la température d'une pièce
Microsoft rachète HockeyApp pour tester ses applis mobiles
Un Apple-1 de 1976 vendu 365 000 dollars aux enchères
Haut de page