Améliorer la couverture Wi-Fi est plus simple qu’il ne paraît

28 décembre 2017 à 18h40
0
Deux chercheurs en informatique, Xia Zhou du Dartmouth College et Changxi Zheng de l'université de Colombie, ont mis sur pied un engin finalement très simple, qui permet de rediriger le signal Wi-Fi vers les pièces du logement où on en a besoin.

Une couverture Wi-Fi correcte : un enjeu de confort mais aussi de sécurité

Par défaut, les antennes des routeurs Wi-Fi sont conçues pour répandre le signal dans un rayon circulaire. Souvenez-vous, ce n'est pas un hasard si l'on recommande de placer le routeur au milieu de la pièce (et du logement). Mais que faire si votre logement ou votre bureau est très grand et de forme allongée ? D'une part, le signal Wi-Fi risque de ne pas être suffisamment fort pour atteindre la partie opposée du logement. D'autre part, si le routeur n'est pas placé au milieu du logement mais contre un mur, le signal se répandra forcément au-delà des limites de votre appartement, ce qui est indésirable (risque d'intrusion dans votre PC et risque de vol de vos données).

Alors, pour résoudre ces deux problèmes, Xia Zhou et Changxi Zheng se sont inspirés d'un moyen artisanal et vieux comme le monde (le monde du Wi-Fi en tout cas), et que tous les férus de l'informatique connaissent : placer derrière les antennes du routeur une cannette métallique coupée dans le sens de la longueur. Cet « écran » long d'une vingtaine de centimètres réfléchira les ondes envoyées là où on n'en a pas besoin, pour les rediriger vers la partie du logement où elles sont au contraire nécessaires.

08782074-photo-r-flecteur-de-signal-wi-fi-wiprint.jpg


Optimiser la couverture Wi-Fi : un moyen artisanal... soudain devenu nec plus ultra

Et comme nous sommes en 2017, les deux chercheurs ont abordé le problème avec des moyens modernes, en l'occurrence l'impression 3D. En fonction des caractéristiques du logement, ils conçoivent sur ordinateur un réflecteur de forme parfaite, avant de créer grâce à une imprimante 3D son modèle en plastique, qu'ils recouvrent d'une feuille d'aluminium. À condition de posséder les mesures précises des pièces à couvrir (et donc connaître aussi les limites que les ondes ne doivent pas dépasser), l'ordinateur peut créer un réflecteur qui sera à même de fournir une couverture parfaite (comme le montre l'illustration ci-dessus).

Selon les deux chercheurs, les réflecteurs qu'ils fabriquent sont capables de réduire la puissance du signal de 10 dB et de l'augmenter de 6 dB. Pour illustrer leur invention, ils ont même tourné une vidéo YouTube, qui montre toutes les étapes.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Jusqu’à 130 nouveaux emojis en 2018
Chiffrer avec une lampe à lave, la parade contre les hackers
Elon Musk, inventeur de Bitcoin ? La rumeur court toujours
Des combinaisons spatiales qui rentrent seules à la base
Des Gifs en HD grâce à Gfycat et l’IA
Amazon brevette le drone qui s’autodétruit
Free Mobile : la carte SIM coûtera 10 euros en 2018
LED : la pollution lumineuse gagne du terrain
Nintendo Switch : pas de cartouche 64 Go avant 2019
Refroidissement extrême : le CPU qui tourne au zéro absolu
Haut de page