Améliorer la couverture Wi-Fi est plus simple qu’il ne paraît

le 28 décembre 2017
 0
Deux chercheurs en informatique, Xia Zhou du Dartmouth College et Changxi Zheng de l'université de Colombie, ont mis sur pied un engin finalement très simple, qui permet de rediriger le signal Wi-Fi vers les pièces du logement où on en a besoin.

Une couverture Wi-Fi correcte : un enjeu de confort mais aussi de sécurité



Par défaut, les antennes des routeurs Wi-Fi sont conçues pour répandre le signal dans un rayon circulaire. Souvenez-vous, ce n'est pas un hasard si l'on recommande de placer le routeur au milieu de la pièce (et du logement). Mais que faire si votre logement ou votre bureau est très grand et de forme allongée ? D'une part, le signal Wi-Fi risque de ne pas être suffisamment fort pour atteindre la partie opposée du logement. D'autre part, si le routeur n'est pas placé au milieu du logement mais contre un mur, le signal se répandra forcément au-delà des limites de votre appartement, ce qui est indésirable (risque d'intrusion dans votre PC et risque de vol de vos données).

Alors, pour résoudre ces deux problèmes, Xia Zhou et Changxi Zheng se sont inspirés d'un moyen artisanal et vieux comme le monde (le monde du Wi-Fi en tout cas), et que tous les férus de l'informatique connaissent : placer derrière les antennes du routeur une cannette métallique coupée dans le sens de la longueur. Cet « écran » long d'une vingtaine de centimètres réfléchira les ondes envoyées là où on n'en a pas besoin, pour les rediriger vers la partie du logement où elles sont au contraire nécessaires.

08782074-photo-r-flecteur-de-signal-wi-fi-wiprint.jpg


Optimiser la couverture Wi-Fi : un moyen artisanal... soudain devenu nec plus ultra



Et comme nous sommes en 2017, les deux chercheurs ont abordé le problème avec des moyens modernes, en l'occurrence l'impression 3D. En fonction des caractéristiques du logement, ils conçoivent sur ordinateur un réflecteur de forme parfaite, avant de créer grâce à une imprimante 3D son modèle en plastique, qu'ils recouvrent d'une feuille d'aluminium. À condition de posséder les mesures précises des pièces à couvrir (et donc connaître aussi les limites que les ondes ne doivent pas dépasser), l'ordinateur peut créer un réflecteur qui sera à même de fournir une couverture parfaite (comme le montre l'illustration ci-dessus).

Selon les deux chercheurs, les réflecteurs qu'ils fabriquent sont capables de réduire la puissance du signal de 10 dB et de l'augmenter de 6 dB. Pour illustrer leur invention, ils ont même tourné une vidéo YouTube, qui montre toutes les étapes.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Le Sri Lanka bloque les principaux réseaux sociaux après la vague d'attentats
GTX 1650 : sortie le 24 avril à partir de 150€
Galaxy Fold : Samsung retarde officiellement la sortie de l'appareil, voici pourquoi
Les moules de l’iPhone XI confirment la présence d’un trio d’APN disposé en triangle
Bose annonce la compatibilité de trois de ses enceintes avec AirPlay 2
Pour le patron de Toyota, aucun constructeur ne rentabilise ses véhicules électriques
Quand le machine learning permet de donner un sérieux coup de jeune à de vieux jeux vidéo
Après le meurtre d'une étudiante, Uber et Lyft renforcent leurs mesures de sécurité
Projet BlackHoles@Home : prêtez la puissance de calcul de votre ordinateur à la science
Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question
Grâce à ses IA, Microsoft veut aider à lutter contre le changement climatique
Tencent envisagerait de produire son propre smartphone gaming
scroll top