Le système DNS de Chine visé par une attaque DDoS majeure

26 août 2013 à 18h54
0
La Chine semble avoir connu sa plus grande attaque en déni de service, estiment les officiels du pays, considérant le DDoS réalisé à l'encontre du système DNS du pays. Pendant plusieurs heures ce week-end, les internautes de Chine ont ainsi été privés de toute connexion à Internet.

00DC000002071300-photo-chine.jpg
Un nombre important d'internautes chinois n'ont pas été en mesure de se connecter à Internet ce week-end. Le China Internet Network Information Center, l'autorité chinoise en charge du domaine national .cn, a présenté ses excuses pour cette panne nationale. Elle a également précisé dans une note reprise par le Wall Street Journal que les accès sont désormais rétablis.

Le CNNIC précise que ces problèmes sont le fait de plusieurs « attaques par déni de service » ayant été dirigées tout d'abord à 2 heures puis à 4 heures du matin. « Les services nationaux de résolution des noms de domaines ont été progressivement restaurés mais en attendant le ministère de l'Industrie et des technologies de l'Information tient à faire savoir qu'il a mis en place des mesures afin que ce type d'attaque ne survienne plus », explique l'organisme.

La panne aurait duré environ une dizaine d'heures. Le CNNIC ne précise toutefois pas quels pourraient être les motifs ni l'origine de cette attaque.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : rumeurs pour l’iPhone 5S, nouvelles ID Yahoo, partage d’albums Facebook
Sony : nouvel hybride NEX-5T et nouveaux zooms Zeiss et vidéo
Sony A3000 : un hybride NEX travesti en reflex
Feedly lance officiellement son offre payante
Les Etats-Unis se penchent sur une régulation des bitcoins
Software AG s'offre l'américain JackBe et son logiciel Presto
Actualités et articles de l'été : le grand récap'
PayPal a corrigé une faille de sécurité permettant de remplacer un compte par un autre
Antennes relais : les experts proposent d'abaisser l'exposition sans réduire la couverture
Orange Origami : des régressions mais pas de baisses de prix pour la rentrée
Haut de page