Cybersécurité : la Défense US pourrait recruter massivement

28 janvier 2013 à 12h12
0
Selon la presse américaine, le ministère de la Défense entendrait multiplier par 5 ses effectifs dans les prochaines années. Le Cyber-commandement pourrait ainsi compter 4 900 collaborateurs militaires et civils.

0118000002016232-photo-pentagone-usa.jpg
Afin de défendre les systèmes de communication critiques à travers le pays, le Pentagone a approuvé une mesure visant à multiplier par 5 le personnel de sa division dédiée à la cybersécurité. L'unité devrait ainsi passer de 900 à 4 500 personnes (civils et militaires) en quelques années.

Selon le Washinghton Post, les détails de ce plan n'auraient pas encore été finalisés. Toutefois, des responsables du ministère de la Défense auraient clairement identifié les besoins en matière de cybersécurité ainsi que l'augmentation importante des menaces. Outre la traditionnelle protection des réseaux SCADA (réseaux d'importance critique), l'administration a en effet décidé de souligner l'importance de la protection de données et la nécessité de prévenir des attaques.

Toujours est-il que ce plan devrait proposer la mise en place de 3 types d'unités. Tout d'abord, des « forces chargées de missions nationales », dont la mission est de protéger les systèmes informatiques qui sous-tendent les réseaux électriques, les centrales électriques et d'autres infrastructures jugées essentielles à la sécurité nationale, pourraient voir le jour. De même, des « forces de protection » auront la tâche de fortifier les réseaux du département de la Défense.

Enfin, des « forces de combat » seraient, elles, dédiées à l'assistance de commandements étrangers, précise le quotidien américain. Cette division pourrait alors « planifier et exécuter des attaques ou d'autres opérations offensives ». Un point majeur en matière de cybersécurité puisque les Etats-Unis disposeraient ainsi officiellement d'une force lui permettant d'agir, de manière indirecte, hors de son territoire.

Cette stratégie avait déjà été évoquée par la secrétaire d'Etat Hillary Clinton lors de la présentation de son rapport baptisé « Stratégie internationale pour le cyberespace ». Dans ce document (.pdf), l'administration américaine évoquait l'idée d'aider les personnes qui souhaitent disposer d'une plus grande liberté dans l'utilisation du Web.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Apple annonce les iPhone 11 et iPhone 11 Pro : de nouveaux modèles en panne d’inspiration
Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Apple Watch Series 5 : la montre connectée se dote d’un écran always-on
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top