Les Etats-Unis organisent une cyber-guerre virtuelle

01 juin 2018 à 15h36
0
L'Oncle Sam met à l'épreuve son plan de riposte face à une cyber-attaque de grande envergure. La « Cyber tornade III » organisée par le ministère de la défense américain correspond à une attaque perpétrée sur des infrastructures critiques et vitales pour le pays comme la fourniture d'électricité, d'eau voire certaines banques.

00A0000002975504-photo-la-guerre-en-cdd.jpg
L'agence de presse Reuters affirme que des centaines d'employés des services du gouvernement et d'industries sont réquisitionnés pour l'événement, pendant trois ou quatre jours. Concrètement, cette simulation d'attaque a pour but de préparer toute personne à cette éventualité mais aussi de tester la sécurité des installations informatiques visées.

L'attaque va également permettre au président Barack Obama de mettre à l'épreuve sa nouvelle architecture de décision : le Cyber Incident Response Plan. De même, le test grandeur nature voit participer pas moins de 11 états américains, 12 pays dont la France, l'Australie, la Grande-Bretagne, le Canada, l'Allemagne, le Japon, la Suisse ou encore l'Italie... et 60 compagnies.

Les responsables n'ont dévoilé aucune information concernant le mode opératoire de l'attaque ni à propos du scénario. Six ministères sont sur le coup et doivent donc rester sur le qui-vive pour parer toute fausse attaque...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Bonne et heureuse année 2009 à tous !
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Haut de page