L'Europe met des garde-fous aux puces RFID

07 avril 2011 à 08h50
0
L'Enisa (agence de sécurité européenne) annonce soutenir l'accord destiné à préserver la vie privée des consommateurs. Ce texte vise à encadrer l'utilisation des puces RFID en Europe.

00A0000002558548-photo-europe-internet.jpg
Selon la Commission européenne, 1 milliard de puces sont actuellement en circulation en 2011.Cet accord avec l'industrie, la société civile et l'Enisa vise donc à « étudier les conséquences de l'utilisation des puces intelligentes (systèmes d'identification par radiofréquence - RFID) avant de les mettre sur le marché », précise la Commission européenne dans un communiqué.

L'Europe pose donc quelques principes de base à l'utilisation de ces puces. Par exemple, celles-ci devraient être « désactivées automatiquement, immédiatement et gratuitement, à moins que l'acheteur n'exprime son consentement express à ce qu'elles ne le soient pas ».

Le texte cherche à anticiper la montée en puissance de la distribution de ces puces afin d'en évaluer l'impact sur la protection des données et la vie privée. Pour cause, selon l'Industrie, 50 milliards de systèmes électroniques connectés de ce type seront mis sur le marché d'ici 2020.

Il reviendra donc aux entreprises d'effectuer une « évaluation complète des risques liés à la vie privée et prendront des mesures pour déterminer les risques décelés avant qu'une nouvelle application de puce intelligente ne soit mise sur le marché ». Par contre, aucun contrôle a posteriori ne semble avoir été prévu.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Smart Grid : alliance entre Microsoft et Toyota dans l'automobile
IE9 est maintenant proposé via Windows Update
Andreessen-Horowitz lance un nouveau fonds à 200 millions de dollars
Youtube : refonte totale en vue ?
SFR éco avantage 3 h : une réponse partielle aux MVNO
L'iPhone 4 blanc disparaît de l'Apple Store
Detective Avenue : la fiction interactive tente le pari du
Intel envoie 9 processeurs à la retraite au profit de Sandy Bridge
Toshiba L700 et P700 : les PC portables polyvalents adoptent enfin Sandy Bridge
Déballage du Xperia Play
Haut de page