802.11ae-2012 : la quatrième révision du Wi-Fi est en marche

0
Le groupe de travail dédié aux réseaux sans fil de l'IEEE a publié lundi les premières spécifications de la quatrième révision majeure de la norme sans fil Wi-Fi. Baptisée « 802.11ae-2012 », celle-ci ouvre la voie à l'exploitation de nouvelles plages de fréquence, et consolide les acquis de la version actuellement en vigueur.

00C8000000528003-photo-logo-draft-2-0-802-11n-wifi-alliance.jpg
Le consortium en charge des technologies sans fil au sein de l'IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) a dévoilé cette semaine les premières spécifications de ce qu'il considère comme la quatrième révision majeure du standard 802.11. Introduit en 1997, celui-ci est plus connu sous son appellation grand public : c'est le fameux Wi-Fi.

Pour l'instant baptisée « 802.11ae-2012 », cette nouvelle révision ambitionne donc de dessiner les bases de ce que seront les futurs produits Wi-Fi dans les années à venir. Pour ce faire, elle vient consolider un certain nombre des nouveautés introduites par les fabricants spécialisés depuis l'introduction de la troisième mouture du Wi-Fi, le « 802.11n », fin 2009. Dans sa communication, l'IEEE indique ainsi que la norme à venir intègre un certain nombre des amendements apportés à la révision précédente.

Elle ouvre également de nouvelles pistes, comme l'exploitation de fréquence inédites, placées dans la bande des 3650 - 3700 MHz. A l'avenir pourraient donc naître des appareils « tri-bandes », qui ajouteraient cette nouvelle plage de fréquences à celles employées par les modules Wi-Fi actuels (susceptibles d'opérer à la fois sur les bandes 2,4 et 5 GHz).

00C8000001663588-photo-logo-wi-fi.jpg

La publication de ces premières spécifications illustre une nouvelle fois le décalage qui existe entre les mécanismes de standardisation et les appétits des fabricants spécialisés qui, pour entretenir et dynamiser la demande, prennent le parti d'implémenter des nouveautés techniques bien avant que celles-ci fassent l'objet d'une ratification en règle.

Depuis l'avènement du 802.11n, ceux-ci ont en effet pris le parti de développer des produits dépassant le standard défini par l'IEEE. En début d'année sont par ailleurs apparus les premiers produits répondant à la norme non officielle « 802.11ac », chez Broadcom par exemple, dont les puces capables de fonctionner sur la bande des 5 GHz équiperont bientôt des produits TrendNet ou Netgear - avec le récemment annoncé R6300.

Tout en planchant à la finalisation des spécifications du futur 802.11ae-2012, l'IEEE promet déjà l'ouverture des travaux autours de révisions ultérieures, avec en ligne de mire des débits multipliés par dix, une amélioration significative des capacités en matière de streaming vidéo ou une augmentation de la zone de couverture.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

USA : Apple et Samsung réduisent leurs accusations de violation de brevets
Evernote s'offre l'application de saisie Penultimate
GeForce GTX 680 : Zotac AMP! Edition et EVGA FTW
Plusieurs milliers de mots de passe Twitter publiés sur Pastebin ?
Vie privée : Myspace accepte de se soumettre à des audits de la FTC
iOS 5.1.1 : mise à jour de routine pour iPhone, iPad et iPod Touch
OS X Lion : une faille de sécurité met les mots de passe à nu dans FileVault
Imagine Cup 2012 : le guidage pour handicapés de CapStreet en finale
Orange se dit prêt à partager son réseau 4G
Google Play passe la barre des 15 milliards de téléchargements
Haut de page