Facebook se fait une nouvelle fois rappeler à l'ordre par l'UE

Matthieu Legouge Contributeur
24 septembre 2018 à 08h42
0
Vera jourova UE

Facebook, comme Twitter, est accusé par l'Europe de tromper sciemment les consommateurs avec ses conditions de services, notamment celles concernant l'utilisation des données personnelles.

Facebook en proie aux sanctions de l'UE


La commission Juncker qui siège à Bruxelles a encore une fois porté une salve d'attaques envers les géants du Net. Après l'ouverture mercredi d'une enquête préliminaire à l'encontre d'Amazon, c'est au tour de Facebook de s'attirer les foudres de l'UE.

Vera Jourova, commissaire européenne à la Justice et aux Consommateurs, a en effet mis en garde Facebook en l'enjoignant de se conformer rapidement aux règles de l'UE en matière de protection des consommateurs. Elle demande au réseau social de régler ce problème avant la fin de l'année, sinon quoi elle envisagera sérieusement de faire pleuvoir les sanctions.

La commissaire européenne fait effectivement preuve d'une grande vigilance à l'encontre du réseau social, elle a d'ailleurs un mauvais souvenir de son passage sur Facebook : "J'avais un compte Facebook, mais c'était le canal des obscénités, je ne m'attendais pas à un tel déferlement de haine, alors je l'ai supprimé". Mais ce n'est pas son expérience personnelle qui joue dans la balance ici, Vera Jourova avoue que sa « patience à atteint ses limites ».

Sa première requête date effectivement de février dernier, la commissaire demandait alors à Facebook et Twitter de se conformer aux réglementations européennes en matière de protection des données. Seulement, depuis ce jour rien à bouger du côté des deux réseaux sociaux, "cela dure depuis trop longtemps", confie-t-elle.



Les changements devront intervenir avant la fin de l'année





Face à cette nouvelle vague d'attaque à l'encontre des géants du Net, Mark Zuckerberg aurait donné sa parole pour agir avant le mois de décembre. Vera Jourova tient à ce que Facebook énonce la vérité à ses utilisateurs et, comme l'indique son Tweet, qu'ils puissent savoir à quoi s'en tenir en utilisant les services du réseau social.

Concernant les sanctions, la commissaire rappelle que « nous ne pouvons pas négocier éternellement ». Concrètement, si Facebook ne se montre pas plus transparent sur la façon dont il opère et gagne de l'argent avec les données de ses utilisateurs, des sanctions seront prises au niveau des autorités nationales de protections des consommateurs, « dès le début de la nouvelle année ». En France, c'est la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) qui devra se charger de ces éventuelles actions coercitives.
Modifié le 29/09/2018 à 17h53
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top