McDonald’s veut automatiser la prise de commande au drive

11 septembre 2019 à 21h59
0
McDonald

McDonald's a récemment racheté la start-up Apprente, qui développe une technologie de reconnaissance vocale destinée à l'industrie de la restauration. Le but, à terme : remplacer les employés chargés de la prise de commande au drive, pour accélérer le processus.

Pourra-t-on bientôt éviter tout contact social en allant chercher à manger ? McDonald's avance en tout cas dans cette voie, avec l'acquisition de la start-up Apprente. La firme n'a toutefois pas dévoilé le montant du rachat.

Un système plus rapide et plus précis

Car la jeune entreprise développe une technologie de reconnaissance vocale, dédiée à une utilisation dans les chaînes de restaurants. Pour McDonald's, l'idée serait donc de remplacer certains de ses employés par des machines. Celles-ci seraient ainsi postées au premier guichet du drive et enregistreraient automatiquement les commandes, avant de les transmettre en cuisine.

L'objectif est double : améliorer la précision de la prise de commande et accroître la rapidité au drive, pour diminuer l'attente. D'après la start-up, la technologie serait actuellement suffisamment élaborée pour enregistrer des exigences particulières (par exemple, un hamburger sans oignon, ni sauce).

Le système est aujourd'hui déjà en test dans deux restaurants, situés dans la région de Chicago (États-Unis), avant d'envisager un déploiement à l'échelle nationale, puis à l'international. La priorité serait donnée, en premier lieu, aux autres pays anglophones, avant d'intégrer une deuxième langue (le français ?).


L'innovation pour se différencier

Le rachat d'Apprente s'inscrit dans une quête d'innovation plus large de McDonald's. Car la marque américaine doit faire face à une concurrence intense sur son territoire. Et si les résultats du groupe restent positifs (+6,5 % des ventes par restaurant aux États-Unis au dernier trimestre), son nombre de visiteurs a néanmoins décru.

Par conséquent, McDonald's a commencé à multiplier les investissements dans les nouvelles technologies. Cela s'est notamment traduit par une prise de participation chez Plexure Group, qui développe des applications mobiles, et l'acquisition de Dynamic Yield, qui aide l'entreprise à effectuer des suggestions pertinentes à ses clients, à partir de données personnelles et de facteurs externes (heure, météo, circulation...). Et donc à présent l'automatisation progressive du drive.

Source : Bloomberg
17
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top