CES 2021 : Un projet de masque high-tech et un autre de fauteuil chez Razer

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
13 janvier 2021 à 10h30
1
CES 2021 Razer Project Hazel © Razer
© Razer

Le CES de Las Vegas est parfois l'occasion de présenter des produits originaux ou atypiques.

À côté de produits plus « classiques », la société Razer a l'habitude de profiter de ses conférences pour présenter de nouveaux concepts qui n'aboutiront d'ailleurs peut-être jamais. Le CES 2021 est l'occasion d'introduire les projets Brooklyn et Hazel.

CES 2021 Razer Project Hazel © Razer
© Razer

Le masque sanitaire 3.0 ?

Parfaitement dans l'air du temps, Hazel n'est rien d'autre qu'un masque sanitaire… à la sauce Razer. Le constructeur ne fait pas dans l'originalité débridée en ce sens que des projets de masques un peu plus design, on en a vu des dizaines, sur les plateformes de financement participatif notamment.

CES 2021 Razer Project Hazel © Razer
© Razer

Reste qu'Hazel devrait pouvoir profiter des capacités de production de Razer. L'idée est donc de concevoir un masque N95 (l'équivalent nord-américain du FFP2) qui soit léger et transparent. Il est doté d'un système de ventilation pour rester le plus confortable possible et une technique d'amplification de la voix est également prévue.

Razer évoque aussi la présence de filtres aisément remplaçables et d'une recharge sans-fil via un petit boîtier qui permet de désinfecter le masque (lumière UV). Enfin, Razer ne serait pas Razer si le masque ne disposait pas de LED RVB compatibles Chroma. À voir si le projet aboutit.

CES 2021 Razer Project Brooklyn © Razer
© Razer

Un fauteuil pour ne plus jamais sortir du jeu

À côté du masque, Razer a dévoilé au CES le projet Brooklyn. Là, il s'agit de poursuivre dans la voie tracée par Iskur, son premier fauteuil gaming présenté en octobre dernier. Project Brooklyn se veut plus ambitieux et il ne s'agit plus d'un simple fauteuil, mais d'une station de jeu, comme vous pouvez vous en doutez avec les illustrations de cette brève.

Ainsi, Razer a-t-il équipé Brooklyn d'un plateau / réceptacle pour accueillir le clavier du PC. En revanche, il n'est pas question de placer son écran sur la structure : Brooklyn dispose de son propre affichage 60 pouces. Il est amovible et fixé sur un support placé au-dessus du joueur : surround, l'écran englobe alors l'utilisateur qui se retrouve encore davantage plongé au cœur de l'action qu'avec un moniteur incurvé.

Pour pousser l'immersion plus loin encore, Razer a imaginé des retours haptiques sur différents emplacement du fauteuil. Sur le papier, Brooklyn a de quoi séduire. On reste toutefois dubitatif face au coût de la solution qui doit intégrer son propre moniteur… et pas n'importe lequel. Enfin, Razer sera-t-il en mesure de convaincre les développeurs d'exploiter les spécificités de son produit ? Rien n'est moins sûr.

CES 2021 Razer Project Brooklyn © Razer
© Razer

Source : communiqué de presse

Modifié le 13/01/2021 à 15h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Roidmi Eve Plus : économisez 63€ sur cet aspirateur robot très efficace sur toutes surfaces
Le HomePod mini d'Apple se met à jour, mais ne prend toujours pas en charge le Dolby Atmos
Roborock S7 : l'une des références des aspirateurs robots tombe à son meilleur prix
Maison connectée : Engie et Netatmo lancent un service d'aide pour piloter son chauffage au gaz
IKEA Symfonisk : on en sait plus sur la prochaine enceinte de Sonos et IKEA
Google de nouveau dans le viseur de l'Union européenne par l'intermédiaire de Google Assistant
Le protocole universel de domotique Matter reporté à 2022
iRobot annonce le Roomba j7+, un nouvel aspirateur robot qui détecte les objets
Philips lance Hue Gradient, pour des ambiances lumineuses encore plus abouties
SimpliSafe ajoute une nouvelle caméra d'extérieur à son système de sécurité
Haut de page