Publicité mobile : Twitter plus rentable que Facebook en 2012

Thomas Pontiroli
07 septembre 2012 à 16h52
0
D'après eMarketer, le réseau de microblogging gagnera plus d'argent sur mobile cette année aux États-Unis que son compatriote Facebook. Les efforts de ce dernier en matière de monétisation devraient porter leurs fruits d'ici l'an prochain prédit le cabinet.

00F0000005394003-photo-twitter-logo-mobile.jpg
Mark Zuckerberg le sait, son réseau social doit améliorer ses recettes sur mobile. Cette année ne sera peut-être pas encore la bonne, à en croire les prévisions d'eMarketer. Facebook devrait dégager 72,7 millions de dollars de recettes publicitaires sur mobile au terme de l'année 2012 aux États-Unis. C'est 3 millions de moins que le système iAd d'Apple (75,1 millions). Mais c'est surtout 57 millions de dollars sous les revenus de Twitter, évalués à 129,7 millions.

Twitter a introduit ses « tweets sponsorisés » dans ses applications à la fin février. Toutes plateformes confondues, Twitter a gagné 139,5 millions de dollars en 2011 grâce à la publicité, et ce chiffre pourrait être de 259,9 millions de dollars cette année. Selon eMarketer, ce serait donc près de la moitié des revenus 2012 qui seraient issus de la publicité mobile donc. C'est même davantage, selon le p-dg de la société, Dick Costolo, cité dans l'étude : « la plupart du temps, Twitter gagne plus d'argent sur mobile que sur son site Internet ».

Facebook a mis plus de temps à se lancer dans la publicité sur mobile. Le réseau ne propose que depuis début août des annonces pour des applications directement dans les fils d'actualités. Essentiellement basé sur la publicité, jusqu'alors absente de ses applications, le modèle économique du réseau a, par ce biais, entamé un virage vital. Le réseau est en effet davantage consulté via sur smartphone que sur desktop, avec plus de 543 millions de mobinautes.

Vers une inversion du rapport de force en 2013

En 2011, Facebook avait gagné 3,15 milliards de dollars grâce à la publicité (85% du chiffre d'affaires). Une dimension bien supérieure à Twitter et qui devrait se refléter dans les revenus mobiles à l'avenir. D'après eMarketer, le réseau social devrait améliorer ses recettes significativement en 2013 pour atteindre 387 millions de dollars sur mobile, et même 629 millions en 2014.

Si ce scénario se vérifie, Facebook sera la deuxième société la plus rentable des États-Unis sur mobile l'an prochain, derrière Google (2,38 milliards de dollars) et devant Pandora (349 millions). Les estimations placent les revenus mobiles de Twitter à 272,6 millions de dollars en 2013 et 444 millions l'année suivante.

Sur le marché de la publicité mobile outre-Atlantique, Google devrait s'accaparer 54,5% des revenus cette année, pour se stabiliser à 54,1% les deux années suivantes. Facebook serait à 2,8% cette année, sixième du classement, contre 5% pour Twitter. En 2013, Facebook bondirait sur la deuxième marche du podium avec 8,8% des recettes globales, contre 6,2% pour Twitter.


05393989-photo-emarketer-pub-mobile-us.jpg

05393991-photo-emarketer-pub-mobile-us-march.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Microsoft marque la plus usurpée par les pirates, devant DHL et Google
Apple lance Apple Music TV, sa chaîne musicale à la sauce MTV
Salto : vous abonnerez-vous à la nouvelle plateforme de streaming française ?
Test Ring Video Doorbell 3 : l’interphone connecté qui fait mieux, sans être parfait
The Mandalorian, saison 2 : un nouveau trailer diffusé
La Russie va limiter les achats de cryptomonnaies à 6 500 euros par an
En Chine, le OnePlus 8T a généré 13,8 millions d'euros 1 minute après sa mise en vente
On a testé Sensei sur Mac : une application de nettoyage prometteuse mais encore jeune
Gigabyte a 4 nouvelles RTX 3070 dans les cartons !
Microsoft déploie la nouvelle version d'Outlook sur macOS
scroll top