Social Moov synchronise les pubs TV et sociales en temps réel

01 juin 2018 à 15h36
0
Parce que de plus en plus de téléspectateurs sont sur les réseaux sociaux tout en regardant la TV, Social Moov lance une solution de ciblage afin de synchroniser les campagnes sur les deux fronts.

0104000007305254-photo-social-moov.jpg
Fort du constat réalisé par Médiamétrie qu'un français sur cinq commente les programmes télévisés qu'il regarde sur les réseaux sociaux, ce qui a donné l'expression consacrée du « second écran », Social Moov a décidé d'adopter son offre publicitaire. Spécialisée dans l'achat média sur les réseaux sociaux, elle lance la synchronisation en temps réel entre les deux supports (TV et réseaux sociaux).

Baptisée Mediamplify, cette offre est propulsée par la technologie de TVTY, capable de détecter les publicités télévisées afin de pousser des offres commerciales en ligne et ce, en temps réel. Mediamplify offre en outre la possibilité de de soumettre une publicité en fonction des discussions engagées sur Facebook et Twitter. D'après Social Moov, sa solution a eu de premiers résultats satisfaisants.

La société évoque une hausse du taux d'engagement de l'ordre de 60% en comparaison avec le ciblage par intérêt traditionnel. De rappeler que ce taux correspond au pourcentage des personnes qui ont vu une publication et qui l'ont aimée ou partagée, qui ont cliqué dessus ou qui ont ajouté un commentaire. Ce dont se vante l'agence est d'offrir la possibilité d'adapter les campagnes en temps réel, expliquant qu'un message sur Facebook ou Twitter diffusé 30 minutes après le passage d'un spot TV voit son efficacité monter de 35%.


0140000007305240-photo-tv-pub-rs.jpg


Twitter est déjà bien placé

Parmi les stratégies de synchronisations exploitables, Social Moov en recense trois grandes : la stratégie « boost » permet d'amplifier ou d'apporter un complément à son spot télévision, la stratégie « guerilla » va plutôt chercher à synchroniser son message sur celui de ses concurrents. Autre possibilité, un grand magasin multimarques peut aussi synchroniser ses publicités sur les spots publicitaires des marques qu'il vend.

« Même si votre budget publicitaire ne vous permet pas de faire de la télévision, vous pourriez utiliser les efforts de vos concurrents pour bonifier vos propres campagnes », note le spécialiste de la publicité Dialekta.

Se voulant toutefois prudent, il souligne que les résultats de l'étude susmentionnée porte sur l'industrie du divertissement et ne sauraient être parfaitement réplicables à tous les autres secteurs. A noter aussi que Twitter a récemment lancé le même type de service pour les annonceurs, « TV Conversation targeting ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : des résultats meilleurs que prévu pour Yahoo, Intel relève légèrement ses prévisions
BitTorrent Sync signe avec Netgear et officialise la prise en charge des NAS
Pour son smartphone,  Amazon repenserait son OS mobile en 3D
HeartBleed : Oracle et VMware dévoilent leurs mises à jour
Spoilers sur Internet : comment les éviter à l'aide de plugins ?
Twitter se renforce dans l’analyse des données et rachète Gnip
Location d'objets entre particuliers : ILokYou lève 465 000 euros
Galaxy S5 : le lecteur d'empreintes aussi vulnérable que le TouchID
Zebra Technologies rachète la division Entreprise de Motorola Solutions
Toshiba sort un ordinateur portable 4K à 1500 $
Haut de page