Facebook fait fermer LikeUb, spécialisé dans l'achat et l'échange de "like"

28 décembre 2012 à 09h25
0
Lancé début 2012, LikeUb proposait aux gestionnaires de pages Facebook d'acheter des « J'aime » sur leur page, ainsi qu'un système d'échange de visibilité. Le site a annoncé jeudi sa fermeture : ses administrateurs affirment avoir reçu des menaces de la part du réseau social.

Tous les spécialistes des réseaux sociaux vous le diront : l'efficacité d'une page Facebook ne se mesure certainement pas au nombre de personnes ayant cliqué sur le fameux bouton « J'aime ». Que ce soit pour amorcer la pompe, générer un semblant de visibilité ou tout simplement répondre à des objectifs chiffrés, nombreux sont ceux parmi les gestionnaires de page à avoir envisagé au moins une fois de recourir à l'achat de fans.

La pratique n'est pas précisément du goût de Facebook, qui préfère que l'achat de visibilité se fasse par ses outils publicitaires, et a tout intérêt à encourager les interactions réelles plutôt que simulées sur sa plateforme. Pour autant, de nombreuses sociétés se font une spécialité de cette offre d'achat de fans. L'une d'elles, baptisée LikeUb, affirme avoir fait l'objet de pressions et de menaces de la part de Facebook qui l'auraient conduite à mettre un terme à ses activités jeudi 27 décembre.

05631262-photo-fermeture-logo-likeub.jpg

« Les bureaux d'avocats de Facebook sont entrés en contact avec nous. Ils ont réclamé la fermeture immédiate et sans conditions de LikeUb sous peine de poursuite judiciaire, ainsi que l'interdiction à vie d'utiliser Facebook personnellement », écrivent-ils dans un courrier envoyé aux utilisateurs du service et reproduit par le blog 6buzz.com. « Ce n'est pas la première fois que le réseau social tente de nous bloquer et nous avons su par le passé contourner les sanctions unilatérales. Mais cette fois est la dernière ».

Au delà de l'achat de fans, LikeUb proposait un service d'échange gratuit, proposant aux gestionnaires d'une page Facebook d'obtenir un certain nombre de J'aime en échange de leur propre adhésion à d'autres pages suggérées par le service. Une forme de kiosque à J'aime censé reposer sur la réciprocité des efforts (ie : aime 20 pages et tu obtiendras 20 j'aime sur ta propre page). Impossible ici de construire une communauté ou de forcer le fameux « engagement » cher aux spécialistes du secteur, mais la mécanique permettait d'obtenir quelques dizaines ou centaines de fans non qualifiés en échange d'un peu de temps.

Corollaire des optimisations que l'on imagine possibles pour augmenter son efficacité ou ne pas souiller son propre profil : une potentielle multiplication de comptes et d'interactions factices, venant donc corrompre délayer les données exploitées par Facebook. Le réseau social n'a pour l'instant pas donné suite à nos demandes de confirmation.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top