Avec Footprint, MailInBlack veut harmoniser la signature des emails en entreprise

30 novembre 2011 à 17h48
0
MailInBlack, éditeur français de solutions dédiées à l'email en entreprise, lance Footprint, une nouvelle application permettant de centraliser la gestion des signatures de courrier électronique.

Partant du principe que les courriers électroniques expédiés tout au long de la journée par les entreprises offrent un potentiel en matière de marketing et de relation client qui n'est que rarement exploité, MailInBlack a mis au point une solution de gestion centralisée des fameuses signatures que permettent de générer les clients de messagerie modernes.

Destinée au service marketing, l'application permet dans un premier de générer de façon dynamique les signatures, à partir par exemple de l'annuaire LDAP de l'entreprise. Elle propose ensuite de personnaliser toute cette zone qui constitue le bas du corps de nos emails, avec un mode opératoire semblable à celui de la mise en place d'une campagne en ligne : date de début et date de fin, définition des visuels, etc.

Pour ce faire, elle propose un éditeur HTML, différents modèles prédéfinis, et quelques plugins, comme la publication dynamique du dernier Tweet paru sur le compte de l'entreprise, un mini sondage ou l'affichage d'un flux RSS.

« Le service Marketing n'est plus dépendant de la direction informatique pour personnaliser le bas des emails de l'entreprise. Les échanges numériques générés par les employés deviennent alors un outil de communication au service de l'image de marque, optimisant l'ampleur et l'efficacité des campagnes cross-marketing », résume Damien Neyret, directeur général délégué de MailInBlack.

01CC000004789522-photo-mailinblack-footprint.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test de It Takes Two : il en faut deux pour être heureux
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
Age of Empires IV sortira a l’automne et dévoile du gameplay
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Accusé d'ambiance toxique depuis 3 ans, Quantic Dream annonce gagner ses procès
Les serveurs de GitHub piratés pour du minage de crypto, l'entreprise enquête
Test Huawei freebuds 4i : les True Wireless ANC abordables gagnent encore en puissance
Les téléviseurs LG enroulables sont désormais disponibles en précommande
Destroy All Humans! se posera sur Nintendo Switch en juin
Haut de page