Le Royaume-Uni finalise sa loi de surveillance des communications

01 juin 2018 à 15h36
0
Au Royaume-Uni, les communications effectuées sur les messageries et les réseaux communautaires seront passées au crible dans le cadre de la loi Communications Data Bill.

Si dans certains pays on préfère la censure, dans d'autres, on choisit plutôt de laisser la porte ouverte pour mieux gérer les flux... à condition que cette porte ne dispose pas de clé. En début de semaine nous rapportions en effet que le premier Ministre Outre-Manche souhaitait faire interdire le chiffrement des données de l'utilisateur. Cette réflexion s'inscrit dans un cadre plus large : un projet de loi visant à mettre en place un vaste dispositif de surveillance massive des communications.

Au mois de juin le gouvernement du Royaume-Uni a signé un partenariat avec cinq sociétés privées qui seront chargées de passer au crible les communications effectuées par les internautes britanniques. Le pays finalise ainsi son projet de loi Communication Data Bill, lequel est pris en charge par la Secrétaire d'État à l'Intérieur du Royaume-Uni Theresa May,

Connu l'appellation Snooper's Charter, ou la « loi des fouineurs », ce projet de loi est finalement l'équivalent du projet de loi sur le renseignement en France. L'objectif : détecter les comportements « suspects » afin de mieux lutter contre le terrorisme et préparer le plus tôt possible les forces de l'ordre à intervenir à un endroit précis.

035C000008107682-photo-social-media-banner.jpg


Avec le Communication Data Bill, les fournisseurs de services Internet devront conserver durant 12 mois un historique des échanges. Ce projet fut initialement bloqué par le parti des Libéraux-démocrates en 2013. Une nouvelle proposition sera présentée courant automne et la loi pourrait entrer en vigueur dans le courant de l'année prochaine.

A lire également :

Et l'exception devint la règle...

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Orange : Origami et Livebox plus généreux à prix constant, sauf sur le haut de gamme
Geeksphone se retire du marché des smartphones
Pour réduire le recours aux techniciens, Nokia Networks teste les drones
Plus de 240 eBooks techniques gratuits chez Microsoft
Fibre* : un astérisque pour la
PS4 et PC à la lutte chez Ubisoft, le dématérialisé explose
Des données personnelles de plus de 21 millions d’américains ont été piratées
Publicité : Facebook ne partagera plus les
Icann : les Etats-Unis assurent que la transition est en marche
Withings : les montres Activité détectent et mesurent la nage
Haut de page