Wawa-Mania : le fondateur condamné à verser 15 millions d'euros

07 juillet 2015 à 08h15
0
Le créateur du site de partage de liens de téléchargement Wawa-Mania a été condamné le 2 juillet dernier à verser 15 millions d'euros de dommages et intérêts aux ayants-droit, trois mois après avoir écopé d'un an de prison. Réfugié à l'étranger, il travaille sur une nouvelle version de son site.

Dimitri Mader, dit Zac, a été condamné le 2 avril dernier à un an de prison et 20 000 euros d'amende dans le volet pénal du procès initié à son encontre pour avoir créé et maintenu pendant des années le portail Wawa-Mania, bien connu des adeptes du téléchargement illégal. Le tribunal correctionnel de Paris a rendu le 2 juillet son verdict dans le cadre du volet civil et prononcé des dommages et intérêts d'environ 15 millions d'euros, répartis entre les différents studios, majors et organismes regroupés du côté des plaignants parmi lesquels Columbia Pictures, Microsoft, Disney, Marc Dorcel, Paramount ou la Sacem.

Ce montant en fait « l'une des plus importantes condamnations prononcées dans ce type d'affaire en France » d'après l'un des avocats de la partie civile, cité par l'AFP. Le détail des dommages et intérêts est publié sur le forum Wawa-Mania, toujours en activité.

08101576-photo-wawa-mania-dommages-et-int-r-ts.jpg

Le jeune homme, poursuivi depuis 2009 pour les activités associées à Wawa-Mania, n'a pas assisté à son procès : il serait en fuite à l'étranger depuis 2011. Avant de partir, il avait largement médiatisé les détails de l'enquête le concernant en acceptant de passer dans les émissions Envoyé Spécial et Sept à Huit. Il expliquait alors promouvoir un idéal de partage libre et n'avoir jamais fait de son site une activité lucrative, les sommes gagnées grâce à la publicité servant, selon lui, à financer l'infrastructure technique nécessaire.

Depuis, Wawa-Mania a plusieurs fois changé d'adresse. Le site est aujourd'hui abrité derrière un nom de domaine équatorien (.ec) et poursuit sa vocation première : le partage, par les membres enregistrés, de liens permettant de récupérer, via des services de téléchargement direct ou les réseaux P2P, des films, séries, logiciels, livres électroniques ou magazines le plus souvent soumis au droit d'auteur.

Tout en ironisant sur la cagnotte de 15 millions d'euros nécessaire à sa condamnation, Zac y officie sous un nouveau pseudonyme et dit travailler à une nouvelle version de son site, plus légère en ressources de façon à permettre une « quasi émancipation financière ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top