Le Parlement vote une loi pour lutter contre le piratage audiovisuel et la haine en ligne

30 septembre 2021 à 14h26
9
téléchargement illégal © pixinoo / Shutterstock.com

Ce n’est un secret pour personne, les autorités françaises ont le piratage dans le viseur. Si une réforme de l’audiovisuel a été ralentie par la crise sanitaire, les sénateurs et députés sont parvenus à un accord pour valider un projet de loi  portant sur « la régulation et la protection de l’accès aux œuvres culturelles et numériques ».

Le Parlement a ainsi adopté un texte renforçant la lutte contre le piratage. Le CSA et la Hadopi seront fusionnés au profit d’un super régulateur. 

Le fusion du CSA et de la Hadopi

Ce mercredi 29 septembre 2021, le projet de loi sur « la régulation et la protection de l'accès aux œuvres culturelles et numériques » a été validé par un ultime vote de l’Assemblée nationale avec 49 voix pour et quatre contre. Elle reprend, entre autres, plusieurs points de la plus large réforme de l’audiovisuel, mise en suspens pendant la crise sanitaire. 

La mesure phare de ce projet, c'est la fusion du CSA et de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (HADOPI), en faveur de la création d’un super-régulateur : l'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (ARCOM). Cette nouvelle entité devra renforcer la protection des mineurs ainsi que la lutte contre le piratage et la haine en ligne. Pour ce faire, son pouvoir d’enquête et de contrôle sera étendu et lui permettra d’établir une liste noire de sites « portant atteinte de manière grave et répétée au droit d'auteur et aux droits voisins ».

Une nouvelle loi pour lutter contre le piratage audiovisuel 

Ce projet permet « d'adapter notre arsenal législatif aux nouvelles mutations des secteurs audiovisuel et cinématographique à travers la protection des créateurs, la modernisation de la régulation et la défense de l'accès du public aux œuvres » a déclaré la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. Elle estime que ce texte est « vital pour les secteurs de l'audiovisuel et du cinéma » La perte de valeur du secteur à cause du piratage est en effet évaluée à 1,3 milliard d’euros par an et s’est intensifiée avec les divers confinements l’année passée. 

À cet effet, la nouvelle législation donne aux détenteurs de droits de diffusion d'événements sportifs, eux aussi lourdement affectés par le téléchargement illégal, la possibilité d’agir en référé pour obtenir le déréférencement voire le blocage des sites leurs portant une atteinte grave. Selon une étude menée par le CSA et Hadopi, en 2019 « 17 % des internautes français de 15 ans et plus ont eu recours à des moyens illégaux pour accéder à des contenus sportifs en ligne ».

Le texte impose également une déclaration préalable auprès du ministère de la Culture, six mois avant la cession d'un catalogue d'œuvres cinématographiques ou audiovisuelles afin de « garantir l'accès de nos œuvres françaises au public » précise Roselyne Bachelot.

Source : ActuOrange

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
PaowZ
Pour rappel, combien de temps, déjà, entre la diffusion d’une oeuvre en salle et sa mise à disposition en streaming ?<br /> Ce sont les 6 mois en question ?
LedragonNantais
Des coups d’épée dans l’eau. Si ils croient que c’est qui va arrêter les gens de DL des films, jeux et cie, ils rêvent. Encore du fric foutu en l’air, et le contribuable qui va payer l’addition pour des queues de prunes.
DrGeekill
Il y a un paquet de films «&nbsp;blockbusters&nbsp;» qui sont censés rapporter un max et qui au final ne rapportent rien car ce sont de purs navés. On met ça sur le dos du piratage ça évite d’avoir à reconnaître que l’on s’est bien planté.
manu_XP
Et combien de milliards pour la fraude sociale ? mais ça on ne veut pas s’en occuper.
Francis7
Le piratage.<br /> Cela fait longtemps que «&nbsp;j’ai passé l’âge de ces conneries !&nbsp;»<br /> Citation dans une célèbre saga.
pecore
Il y a aussi de bons films qui font flops et deviennent cultes après coup et des nanars qui cartonnent grâce à une bonne promotion et à la présence d’acteurs connus. Comme quoi c’est très aléatoire et le piratage n’a sans doute qu’un très petit rôle la dedans.<br /> Et puis les gouts et les couleurs…
pecore
Il est plus facile de s’attaquer aux pirates et aux posteurs de messages de haine : personne n’ira les défendre, pas publiquement du moins.<br /> Pour la fraude sociale c’est plus compliqué. Oser suggérer que certaines bénéficiaires d’aides sociales puissent frauder et aussitôt des dizaines d’associations et leurs avocats vont vous tomber dessus, sans parler de la récupération politique. Ce n’est surement pas le genre de combats dans lequel on veut se lancer en période pré électorale.
Karuk13
Combien rapporte la taxe sur la copie privée?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Idée cadeau | Insta360 X3 : une caméra spectaculaire
Cette carte graphique NVIDIA atteindrait les 7 000 dollars (non, elle n'est pas pour vous)
Achetez la Switch OLED avec Nintendo Switch Sports pour le prix de la console seule
Epic propose une app pour transformer des objets réels en modèles 3D pour vos jeux
Twitter : la chasse aux spams a commencé... les pertes massives de followers avec !
Stockage en ligne : surprise, le Black Friday est prolongé chez pCloud ! (-85%)
La barre de son Bose TV Speaker chute à son prix le plus bas ce week-end !
The Mandalorian : on a une date de lancement pour la saison 3, et ce n’est pas si lointain
Découvrez le prix soldé de cet écran PC gaming très, très haut de gamme
Le premier trailer pour le prochain film Indiana Jones met un sérieux coup de fouet
Haut de page