Pour Tim Berners Lee, les lois comme Hadopi sont un "fléau"

Alexandre Laurent
29 septembre 2010 à 17h54
0
00A0000001627088-photo-berners-lee.jpg
Tim Berners Lee, considéré comme l'un des pères du Web moderne, s'est insurgé mardi contre les lois qui vont jusqu'à envisager la suspension de l'accès à Internet, à l'occasion d'une conférence donnée à la Royal Society (Académie des Sciences de Londres). La loi française Hadopi fait pour lui partie de « ce nouveau fléau ».

« Qu'on puisse suspendre l'accès à l'internet à une famille française parce que l'un des enfants a téléchargé illégalement un contenu, sans jugement, je crois que c'est une punition inopportune », a affirmé Tim Berners Lee, dont les propos sont rapportés par l'AFP.«  Je veux pouvoir continuer à utiliser l'internet. Si l'accès m'est coupé, pour une raison ou une autre, en ce qui me concerne ma vie sociale serait totalement dégradée. Pour certains, c'est un accès à l'information médicale », a-t-il ajouté.

Qu'il s'agisse de la loi Hadopi en France ou du Digital Economy Bill en Grande Bretagne, les législations en cours ne s'accordent pas avec les vues de Tim Berners Lee, qui de façon générale prêche en faveur d'un Web ouvert, libre et neutre. Il aura sans doute fort à faire aux Etats-Unis dans les jours à venir, puisque le Sénat y débat en ce moment d'un projet de loi à introduire le filtrage des sites illégaux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Cette énorme TV Continental Edison de 55
Dacia Bigster : la future figure de proue de la marque
Le PC Hybride Microsoft Surface Pro X est bradé chez Fnac et Darty
VLC et Microsoft Edge bêta désormais compatibles avec les Mac M1
Huawei met à jour AppGallery, son store d'applications alternatif à Google Play
Comparatif des meilleures enceintes connectées (2021)
Apple envisagerait de lancer une plateforme payante de podcasts
Les prix des téléviseurs Neo QLED de Samsung sont sortis
Des taxis volants en phase de test à l'aérodrome de Pontoise
Dead Cells : le jeu gratuit sur Nintendo Switch pendant une durée limitée
Haut de page