Vidéo en poche : un cinéma vend des films sur clé USB

01 juin 2018 à 15h36
0
00B4000001961010-photo-bobinecinema.jpg
Réconcilier les internautes avec l'achat de films, sans pénaliser les salles obscures ? C'est à cette gageure que s'attaque le réseau Utopia avec la mise en place d'une opération découverte clé USB pour 5 euros.

Concrètement, comment ça marche ? L'acheteur se rend à la caisse d'un cinéma qui participe à l'opération avec un support de stockage quelconque de type clé USB. En échange de 5 euros, on y charge un film. Utopia promet au minimum une définition DVD, voire du 720p lorsque la source le permet, et un format ouvert - en l'occurrence, le conteneur Matroska (MKV), dépourvu de toute protection contre la copie. L'opération, expérimentée à Bordeaux en juillet, sera étendue à toutes les salles du réseau Utopia en septembre.

Une fois l'opération en place, tout le problème sera de convaincre les distributeurs de vendre leurs longs métrages par ce biais. Pour l'instant, un seul a accepté de jouer le jeu, mais Utopia espère bien en attirer d'autres - étant entendu que ces salles d'art et d'essai n'ambitionnent pas précisément de fédérer l'artillerie lourde hollywoodienne - et travaille pour cela au développement d'un outil de back-office open source permettant aux partenaires de suivre les chiffres de vente.

Autre argument : la transparence affichée quant aux sommes perçues. Utopia explique ainsi que les 5 euros demandés pour un film se répartissent comme suit : 3 euros pour l'ayant droit, 1,02 euro pour la salle et 0,98 euro de TVA.

Une solution « Hadopi-proof », selon ce réseau de cinémas indépendants qui ne mâche pas ses mots quant à la loi chargée d'orchestrer la lutte contre le téléchargement illégal. Selon ses propres termes, l'opération Vidéo en poche cherche donc à « apporter une réponse aux questions posées par notre époque sur les échanges culturels et la rémunération de la création, dans un contexte de ce que l'industrie culturelle a appelé la "guerre du copyright", de crispation autour du droit d'auteur qui tend à opposer les créateurs et leur public par la création de lois liberticides et inefficaces ». Autrement dit, innover plutôt que sévir...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Bonne et heureuse année 2009 à tous !
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Haut de page