PayPal reconnaît des dysfonctionnements avec le partage de données (màj)

18 septembre 2013 à 11h49
0
PayPal a annoncé la semaine dernière le partage de données utilisateurs avec Facebook, Criteo et Mediaplex, pour produire ses campagnes de publicité ciblée. Le service nous avait assuré la possibilité de se désinscrire du programme. Sauf que la fonctionnalité est inopérante pour certains utilisateurs, pour un délai encore inconnu.

0104000005487729-photo-paypal-logo.jpg
Le service de vente en ligne PayPal a informé ses utilisateurs par e-mail la semaine dernière de la modification de ses conditions générales d'utilisation. Ces modifications portent notamment sur le partage de données avec Facebook et le spécialiste de la publicité en ligne Criteo, pour le développement de campagnes de publicité ciblées.

Les changements ont été annoncés sous la forme d'un mécanisme de type opt-out, ce qui signifie que les nouvelles conditions générales d'utilisation sont supposées acceptées si l'utilisateur ne réagit pas à cette annonce. Contrat oblige, celui-ci doit se désinscrire du service s'il n'est pas d'accord avec ces changements, qui doivent être mis en oeuvre entre le 18 octobre et le 18 novembre.

PayPal nous avait indiqué l'existence d'une fonctionnalité permettant de refuser la transmission de ses données personnelles dans le cadre de la publicité ciblée. Sauf qu'au-delà de sa faible visibilité, elle semble surtout inopérante chez certains comptes. Ce que nous avons vérifié après les nombreux retours de nos lecteurs.

Nous avons contacté ce mardi matin PayPal France, pour en savoir plus sur ces dysfonctionnements. Marc Jaugeay, le directeur de la communication, affirme sur ce point que les équipes techniques ont été informées hier du problème et qu'elles travaillent en ce moment à sa résolution. Et d'indiquer que d'après les tests effectués en interne, « une petite moitié des personnes ayant tenté de se désinscrire du programme de ciblage y était parvenue ». Ce que nous n'avons de notre côté pas pu vérifier, d'autant plus que si de très nombreux lecteurs ont dénoncé ces dysfonctionnements, aucun n'a indiqué avoir réussi à refuser cette option.

Aucun délai de résolution, ni d'explications

PayPal indique que le problème est donc désormais identifié, sans pour autant avancer d'explications. Quant à sa résolution, aucun délai n'est pour le moment annoncé. Interrogé sur le tollé provoqué par ces modifications des conditions d'utilisation, il précise qu'au vu des nombreuses réactions, il faudra faire mieux la prochaine fois, tout en assurant être allé « au bout de la transparence »

La transmission de données en vue de la production de publicités ciblées pour le compte de Paypal vise, s'agissant de Facebook, à partager « les détails de transactions associées à un achat effectué par lui-même (l'internaute, ndlr) avec des utilisateurs de la plateforme Facebook (...) et mettre en oeuvre un basculement de la facturation sur l'opérateur et afficher des publicités sur Facebook ».

Concernant Criteo et Mediaplex, PayPal fait savoir que sont susceptibles d'être transmis le nom, l'adresse e-mail, le numéro de téléphone et/ou identifiant de compte PayPal de l'utilisateur. Tout cela pour « mettre en oeuvre et évaluer des campagnes de reciblage pour identifier les visiteurs et les rediriger vers des campagnes de publicité personnalisées ».

Devant les vives critiques suscitées après cette annonce, PayPal nous avait expliqué que ces transmissions servaient uniquement à la mise en place de campagnes publicitaires ciblées pour le compte de la firme. En aucun cas Facebook et Criteo sont donc censés exploiter à leur tour ces données pour leur propre enrichissement, assure Marc Jaugeay.

Pour le moment, les utilisateurs, du moins ceux concernés par le problème, n'ont donc aucun moyen, en l'état actuel des choses, de refuser la transmission de leurs données. Nous avons demandé à la société de nous contacter lorsque ce problème sera résolu.

mise à jour, du 20/09/2013 à 12h22
Après la polémique, Criteo nous a contacté pour nous faire parvenir un communiqué rédigé par PayPal à sa demande.

« PayPal a récemment mis à jour ses conditions d'utilisation. Il est apparu qu'une erreur concernant la société Criteo s'était glissée dans cette nouvelle version. A la demande de Criteo, PayPal souhaite préciser qu'aucune donnée personnelle identifiante sur les utilisateurs n'est échangée avec Criteo. Criteo est spécialisé dans la création de publicités personnalisées et grâce à sa technologie, Criteo « tague » les visiteurs des sites Web de ses partenaires avec des cookies de navigation anonymes et à aucun moment, Criteo ne collecte les données personnelles de type nom ou adresse.

Dans un soucis de conformité avec ses pratiques et de transparence avec ses utilisateurs, PayPal va apporter les modifications dans ses conditions générales d'utilisation afin de clarifier ce point important, et s'excuse auprès de Criteo et des utilisateurs PayPal pour cette erreur.

PayPal rappelle que les informations partagées occasionnellement avec certains prestataires de service le sont dans le cadre strict des règlementations en vigueur et des conditions générales d'utilisation du service PayPal, et ont pour seul objectif de personnaliser la communication avec ses utilisateurs.
 »


mise à jour, du 18/09/2013 à 11h44

PayPal nous a informé ce mercredi matin de la remise en fonctionnement de la désinscription au ciblage publicitaire. Pour y accéder, direction le menu Préférences»Plus d'options»Mes paramètres»Notifications»Mettre à jour»Préférences de publicité»Modifier»Désactiver.

Article initialement publié le 17/09/2013, à 11h07
Modifié le 21/12/2020 à 17h50
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Rue du Commerce lance sa propre gamme de tablettes tactiles low cost
Photo au format RAW : Adobe et Apple accueillent les derniers appareils
Z30 : Blackberry dévoile son nouveau smartphone de 5 pouces
Pioneer dévoile un lecteur de Blu-ray sans fil
Propos haineux : les hébergeurs critiquent le vote du Sénat
La Grande-Bretagne teste l’envoi de SMS en cas de catastrophe naturelle
Pourquoi tout le monde veut ressembler à Apple ?
4G : Virgin Mobile signe un partenariat avec Bouygues Telecom
Virgin Mobile Telib : forfait et smartphone pour 19,90 euros par mois
Youtube promet un simili mode offline sur mobile d'ici le mois de novembre
Haut de page