La Cnil enregistre un nouveau record de plaintes en 2012

Ludwig Gallet
23 avril 2013 à 13h12
0
Jamais la CNIL n'avait enregistré un nombre si élevé de plaintes. Près de 6 017 plaintes ont dû être gérées en 2012. Le signe de « l'intérêt de plus en plus marqué des personnes pour la protection de leurs données » selon la Cnil.

0104000001591228-photo-cnil-logo.jpg
En 2012, la Commission Nationale de l'Iinformatique et des Libertés a encore eu beaucoup de travail. Elle a enregistré 6 017 plaintes l'année passée, un chiffre en hausse de 4,9% par rapport à 2011. Le signe de « l'explosion des données personnelles » et du « développement du numérique ». Et sans doute aussi d'une sensibilisation croissante des citoyens quant à la protection de leurs données. La commission explique également que la possibilité depuis 2010 d'enregistrer ses plaintes en ligne a « grandement facilité la démarche des citoyens » (44% des plaintes ont été initiées en ligne).

Le droit à l'oubli au cœur des préoccupations

Le nombre de contrôles effectués par la Cnil a tout simplement bondi de 19% en 2012. Au total, 458 contrôles ont été menés. La vidéosurveillance (vidéoprotection pour les lieux publics) en prend une large part puisque plus de 37% des contrôles portent sur cette problématique (170 au total). Ce qui n'est pas négligeable puisque le contrôle de la vidéoprotection et des violations de données personnelles constatées les opérateurs de communications électroniques n'ont été confiées à la commission qu'en 2011 par le législateur.

Les demandes les plus fréquemment adressées à la commission portent sur l'opposition à figurer dans un fichier, tout secteur confondu. Près de la moitié des plaintes enregistrées concernent ces problématiques. Ce qui démontre bien les préoccupations grimpantes sur les problématiques de droit à l'oubli et du droit de disposer de ses données.

Hausse des plaintes, des contrôles, mais aussi hausse des décisions puisque l'an dernier, la commission en a adopté 2078, en hausse de 5,5% sur un an. L'opposition de figurer dans un fichier reste comme depuis deux ans la principale requête adressée à la commission, dans 46% des cas (tous secteurs confondus).

Quels secteurs font l'objet du nombre le plus important de plaintes ?

Reste à se pencher sur la répartition des plaintes par secteurs d'activités. Là encore, la sensibilisation croissante des internautes sur le droit à l'oubli impacte directement les résultats. C'est donc logiquement que le secteur de l'Internet/télécoms concentre à lui seul 31% des plaintes déposées. Ce qui représente 1 050 plaintes, en vue d'obtenir par exemple la suppression de textes, photographies, vidéos, commentaires, ou encore de faux profils en ligne.

Arrive ensuite le secteur du commerce, qui agrège 21% des plaintes. Les demandes portent ici principalement sur la radiation des fichiers publicitaires, des fichiers clients ou encore la conservation des coordonnées bancaires.

La gestion des ressources humaines, à laquelle se rattache les dispositifs de vidéosurveillance, de géolocalisation ou encore l'accès au secret professionnel représente 15% des plaintes reçues.
Arrivent en fin de liste le secteur bancaire (10% des plaintes) puis les libertés publiques et collectivités (8%)

Le cas des applications mobiles

La protection de la vie privée est la mission première de la CNIL. La commission avait notamment récemment pointé du doigt les difficultés que pouvaient notamment poser l'explosion des applis mobiles pour la vie privée de leurs utilisateurs.

Le 9 mars dernier, elle publiait ainsi une étude portant sur iOS. La commission avait alors relevé sur la très large majorité des applications testées un accès presque permanent à internet, sans information explicite des utilisateurs. De nombreuses informations étaient potentiellement récupérées par les applications, de l'identifiant jusqu'au carnet d'adresse en passant par le calendrier. La Commission devrait donc poursuivre ses activités dans ce domaine en particulier.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top