La Russie ordonne aux fournisseurs de VPN de bloquer les sites interdits

le 01 avril 2019
 0
kremlin russie.jpg
La Russie a ordonné aux fournisseurs de VPN les plus populaires sur le territoire de bloquer les sites que le gouvernement a blacklistés... s'ils ne veulent pas eux-mêmes être interdits. Tout un programme.
La Russie a un argument de masse pour faire plier les fournisseurs de service VPN : s'ils ne bloquent pas les sites que le gouvernement juge « interdits », ce sont les fournisseurs dissidents eux-mêmes qui pourraient se faire interdire sur le territoire.

Cette mesure pour le moins coercitive ne concerne pour l'instant que les 10 plus gros fournisseurs de VPN du pays, mais certains d'entre eux préfèrent quitter le territoire plutôt que de ployer le genou.

10 fournisseurs spécifiquement visés


ExpressVPN, HideMyAss, NordVPN, Hola VPN, IPVanish, Kaspersky Secure Connection, OpenVPN, TorGuard, VPN Unlimited ou encore VyprVPN : voilà le nom des 10 fournisseurs de VPN sommés de bloquer les sites que le gouvernement juge inacceptables, aux premiers rangs desquels les sites pirates et à contenus extrémistes blacklistés dans le cadre du programme « FGIS ».

Pour rappel, un VPN (Virtual Private Network) est un outil vous permettant de naviguer anonymement sur la toile et d'en briser les éventuels géoblocages, ce qui en fait un outil précieux pour utilisateurs souhaitant accéder à des sites interdits.

TorGuard contre-attaque


TorGuard a souhaité « être clair » : le fournisseur ne souhaite pas obéir à une telle mesure et s'est déjà engagé à retirer ses serveurs présents à Moscou et Saint-Pétersbourg. « Nous ne ferons plus affaire avec les data centers de la région » a déclaré TorGuard, en précisant que le retrait de ses serveurs tenait de sa propre décision, et non d'une éventuelle saisie gouvernementale.

D'autres fournisseurs pourraient suivre cette riposte, en attendant, les sites « interdits » peuvent malgré tout faire appel à des fournisseurs de VPN qui n'ont pas été ciblés par le gouvernement... pour le moment en tout cas.

Modifié le 01/04/2019 à 10h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Les puces 5G by Apple ne seront probablement pas une réalité avant plusieurs années
La Tesla Model 3 est la voiture qui se vend le mieux en Norvège, aux Pays-Bas et en Suisse
Lime vous indiquera bientôt si vous êtes trop saoul pour grimper sur une trottinette
Mega Drive Mini : SEGA confirme dix nouveaux titres (et pas des moindres)
Un ancien cadre de Mozilla accuse Google d’avoir sciemment saboté Firefox
Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
scroll top