Les numéros en 118 épinglés pour leurs tarifs

0
Des numéros de renseignements téléphoniques, la plupart d'entre vous n'en connaissent que le duo moustachu qui amusait la galerie dans les spots TV voilà quelques années. À force de le répéter sur un air de générique des années 80, le numéro « 118 218 » s'est peut-être inscrit durablement chez certains. Plusieurs d'entre eux sont à présent visés par les représentants des consommateurs.

L'association 60 Millions de consommateurs dit avoir reçu un certain nombre de réclamations de personnes ayant vu leur facture téléphonique exploser suite à un appel en « 118 ». Après la libéralisation complète du « 12 » en 2007, ces services se sont mis à pulluler. Depuis, la plupart a disparu et le nombre d'appels a fondu, mais une dizaine survit. Le 118 218, de la société Le Numéro (filiale de l'américain KGB), a même lancé son application.

Pas de plafond tarifaire

« Pour à peine 2 minutes et 40 secondes au bout du fil, un de nos lecteurs s'étonne d'avoir payé 10,80 euros au 118 218 », rapporte l'association. Elle voit plusieurs explications. La première : « Face à la baisse des appels, les services de renseignements téléphoniques ont augmenté leurs tarifs jusqu'à des sommets inédits. La plupart facturent désormais 5 à 6 euros la première minute d'appel, puis 2,50 à 3 euros les minutes suivantes ».

En effet, les services de renseignements téléphoniques « sont les seuls numéros surtaxés pour lesquels la réglementation ne fixe aucun plafond tarifaire », rappelle 60 Millions de consommateurs, alors que les autres numéros à tarification majorée (08) ont plafonnés à 0,80 euro la minute depuis la réforme d'octobre 2015.

Le service de mise en relation en point de mire

Deuxième raison invoquée, l'organisme critique le fait que cette surtaxe continue à s'appliquer lorsqu'un utilisateur demande la mise en relation avec le numéro recherché. Un fonctionnement « vicié » déjà dénoncé en 2013 par l'association.

Selon 60 Millions de consommateurs, une personne a par exemple reçu une note de 177 euros car elle pensait avoir « appelé directement le service client Xbox pour dépanner la console de son fils ».

L'association précise que deux numéros rassemblent l'essentiel des réclamations qu'elle reçoit.

Pour sa part, le 118 918 utilise l'achat de mots clés Google, associé à une page adaptée. Tapez par exemple « numéro caisse de retraite » et vous tomberez immédiatement sur le site officiel... enfin, plutôt sur une page adaptée au public visé, présentant ce numéro comme « votre service de renseignements téléphoniques de référence en santé ».

Si certains services comme le 118 918 indiquent les tarifs sur leurs sites, l'association pointe du doigt certaines plateformes de type 118 car elles n'indiquent pas suffisamment clairement les tarifs pratiqués en début d'appel. Seuls les plus curieux, qui auront tapé sur la touche 1 ou # de leur combiné, auront l'information.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top