HealthKit : Apple interdit l'exploitation publicitaire des données médicales par des tiers

01 juin 2018 à 15h36
0
Apple essaye de prévenir les futurs problèmes liés à sa plateforme de santé Healthkit. De nouvelles règles intégrées à la dernière bêta d'iOS 8 empêchent la revente des données médicales pour la publicité ciblée.

0096000007410191-photo-logo-healthkit.jpg
Que deviendront les données médicales recueillies par les applications de santé d'iOS 8 ? Dans la dernière bêta de son OS mobile, Apple clarifie sa politique de confidentialité concernant le partage de ces données sensibles. Un ensemble de règles destinées aux développeurs d'applications de santé interdit la revente d'informations médicales dans un but de ciblage publicitaire rapporte le Financial Times.

La collecte de ces données reste possible, mais les développeurs « ne doivent pas vendre les informations de santé de l'utilisateur final recueillies via les API de HealthKit aux plateformes publicitaires, à des courtiers en données ou des revendeurs d'information » écrit Apple. Par ailleurs, l'interface de programmation d'HealthKit ou les informations qu'elle permet d'obtenir ne peuvent être utilisées que dans le but de fournir des services de santé et/ou de fitness.

La marque californienne précise que les développeurs pourront tout de même partager ces données à des fins de recherche médicale. Pour cela, ils devront obtenir le consentement des utilisateurs.

HealthKit, la plateforme de santé d'Apple, arrivera avec iOS 8 au mois de septembre. La marque anticipe donc d'éventuels problèmes liés à la protection des données des utilisateurs, de plus en plus sensibles à cette problématique. Avec ces règles, Apple compte rassurer les utilisateurs, mais pas seulement.

La marque serait en discussion avec les principaux assureurs, fournisseurs de soins et sociétés en charge des dossiers médicaux afin d'intégrer leurs services à HealthKit aux Etats-Unis. Apple voudrait s'assurer que l'Agence américaine des Produits Alimentaires et Médicamenteux (Food and Drug Administration/FDA), chargée entre autres de réguler le secteur médical, soutienne leur démarche. Des hauts responsables de la marque ont d'ailleurs rencontré la FDA en juin pour discuter de questions légales.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

SAP pourrait proposer une tablette multifonctions
Etude : 3/4 des smartphones en France et en Europe sont sur Android
SFR attaque Free en justice pour dénigrement et concurrence déloyale
Windows Live Messenger fermera définitivement le 31 octobre
Asus annonce 4 nouvelles cartes X99
Cartographie : Here s'invite sur les smartphones Galaxy de Samsung
Amazon Sponsored Links : une prochaine alternative à Google Adsense ?
Avant le passage de relais à Numericable, SFR publie des résultats en baisse
Ubuntu : quand l'assistant de ré-installation efface l'intégralité du disque dur...
Xbox One : la mise à jour de septembre sort dès aujourd'hui
Haut de page