SAP va demander la réduction des dommages dus à Oracle

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000003795612-photo-logo-sap.jpg
SAP va intenter une action en justice pour demander aux tribunaux californiens de réduire les dommages et intérêts qu'il doit verser à Oracle dans l'affaire TomorrowNow. L'éditeur allemand a annoncé son intention hier, alors qu'il doit toujours la majorité des 1,3 milliard de dollars à son rival californien.

Hier la cour a rendu son jugement définitif, suivant l'avis du jury, et SAP a immédiatement annoncé son intention de faire réduire les dommages et intérêts. Il ne s'est pas prononcé sur l'éventualité de faire appel. L'éditeur a tout de même dit qu'il y réfléchissait. Le procès TomorrowNow pourrait ainsi connaître un nouveau rebondissement dans les prochaines semaines. Dans tous les cas, il compte remettre en cause la somme à veser à Oracle, jugée démesurée.

00C8000003290876-photo-oracle.jpg
SAP avait estimé l'argent dû à Oracle à 40 millions de dollars au cours du procès. On est donc très loin des 1,3 milliard finalement prononcés. SAP a déjà réglé 120 millions de dollars pour les frais de procès, et doit 14,7 millions en intérêts. Pour les dommages, il va sans doute attendre l'issu de ses nouvelles démarches en justice.«  En fonction de ce qu'il ressort de la procédure post-procès, SAP pourrait aussi considérer l'option de l'appel. » Oracle, de son côté, est ravi du jugement.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Bonne et heureuse année 2009 à tous !
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Haut de page