Le rachat de Symantec par Broadcom serait au point mort

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
16 juillet 2019 à 20h45
0

Les négociations en cours entre Symantec (géant américain du logiciel, essentiellement connu pour son Antivirus Norton) et Broadcom seraient actuellement en stand by. Une situation qui désavantage Symantec en bourse, avec une chute de 15 % de la valeur de son action hier dans l'après-midi.

Cette tentative de rachat de Symantec par Broadcom intervient après l'acquisition par le géant de San Jose de CA Technologie pour 18 milliards de dollars, l'année dernière. Broadcom, qui souhaite renforcer ses positions sur le secteur du logiciel, pourrait tirer avantage d'un accord avec Symantec, mais ne semble pas prêt à toutes les concessions, notamment sur la question du montant requis pour conclure ledit rachat.

Les négociations pourraient reprendre

D'après des sources proches du dossier ayant préféré rester anonymes, les discutions entre les deux entités se seraient figées alors que Broadcom tentait de revenir sur le prix proposé par action pour le rachat de Symantec. Initialement, la firme spécialisée dans les semi-conducteurs prévoyait d'investir 28,25 dollars par action (soit un total de 17,5 milliards de dollars pour Symantec dans sa globalité), mais aurait cherché à raboter de 1,50 dollars cette somme, sur laquelle un accord préliminaire avait pourtant été conclu.

D'après Bloomberg, les négociations pourraient toutefois reprendre. Il faudrait pour cela que les deux parties soient d'accord pour faire chacune un pas en direction de l'autre. Pas gagné du côté de Symantec qui ne souhaiterait pas descendre sous la barre des 28 dollars par action.

Dans les faits, la pression exercée sur l'éditeur de Norton Antivirus (notamment en bourse) pourrait néanmoins contribuer à simplifier la tâche de Broadcom, dont l'action gagnait hier 2,4 % à 292,20 dollars. Symantec, lui, a dû faire avec une chute de 15 % de la valeur de son action, qui se stabilisait difficilement à 21,70 dollars sur la même période.

Source : Bloomberg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Écosse est capable de générer deux fois la consommation des ménages en énergie éolienne
Office 365 banni des écoles en Allemagne... pour non respect du RGPD
Un fan réunit les photos et vidéos publiées par Apple depuis ses début sur Google Drive
Mercedes partage son approche sonore pour les véhicules électriques en vidéo
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
La Juventus de Turin en exclu sur PES 2020... et absente de FIFA 20 !
🔥 Amazon Prime Day : TP-Link 2 prises CPL 2000 Mbps à 61,99€ au lieu de 94€
Pour s'épargner une énième polémique, Netflix édite une scène choc de 13 Reasons Why
🔥 Amazon Prime Day : Jabra Elite 65t Écouteurs Bluetooth à 129,99€ au lieu de 179,99€
Haut de page