Le rachat de Symantec par Broadcom serait au point mort

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
16 juillet 2019 à 20h45
0

Les négociations en cours entre Symantec (géant américain du logiciel, essentiellement connu pour son Antivirus Norton) et Broadcom seraient actuellement en stand by. Une situation qui désavantage Symantec en bourse, avec une chute de 15 % de la valeur de son action hier dans l'après-midi.

Cette tentative de rachat de Symantec par Broadcom intervient après l'acquisition par le géant de San Jose de CA Technologie pour 18 milliards de dollars, l'année dernière. Broadcom, qui souhaite renforcer ses positions sur le secteur du logiciel, pourrait tirer avantage d'un accord avec Symantec, mais ne semble pas prêt à toutes les concessions, notamment sur la question du montant requis pour conclure ledit rachat.

Les négociations pourraient reprendre

D'après des sources proches du dossier ayant préféré rester anonymes, les discutions entre les deux entités se seraient figées alors que Broadcom tentait de revenir sur le prix proposé par action pour le rachat de Symantec. Initialement, la firme spécialisée dans les semi-conducteurs prévoyait d'investir 28,25 dollars par action (soit un total de 17,5 milliards de dollars pour Symantec dans sa globalité), mais aurait cherché à raboter de 1,50 dollars cette somme, sur laquelle un accord préliminaire avait pourtant été conclu.

D'après Bloomberg, les négociations pourraient toutefois reprendre. Il faudrait pour cela que les deux parties soient d'accord pour faire chacune un pas en direction de l'autre. Pas gagné du côté de Symantec qui ne souhaiterait pas descendre sous la barre des 28 dollars par action.

Dans les faits, la pression exercée sur l'éditeur de Norton Antivirus (notamment en bourse) pourrait néanmoins contribuer à simplifier la tâche de Broadcom, dont l'action gagnait hier 2,4 % à 292,20 dollars. Symantec, lui, a dû faire avec une chute de 15 % de la valeur de son action, qui se stabilisait difficilement à 21,70 dollars sur la même période.

Source : Bloomberg
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
scroll top