Candy Crush chez Activision pour 5,4 milliards d'euros

Par
Le 03 novembre 2015
 0
Activision vient d'annoncer l'acquisition de King Digital Entertainment, à qui l'on doit notamment la célèbre saga Candy Crush. Le montant de l'opération : 5,9 milliards de dollars.

Ce total correspond au prix de 18 dollars par action, supérieur de 16% par rapport à sa valeur de clôture hier soir à Wall Street, mais bien loin de 22,5 dollars, valeur de l'action lors de l'introduction de King à la bourse de New York.

En prenant possession de cet éditeur, Activision se déclare nouveau leader mondial sur mobiles, consoles et ordinateur. « L'addition des activités très complémentaires de King et d'Activision Blizzard vont les positionner comme un leader mondial dans le divertissement interactif, que ce soit dans le mobile, les consoles et les PC » déclare ainsi le communiqué

Avec cette acquisition, Activision récupère des titres qui jouissent d'une belle visibilité sur les stores applicatifs des géants Google et Apple, alors que King avait passé un accord avec Microsoft pour que Candy Crush Saga soit installé automatiquement avec Windows 10.

01f4000008230824-photo-candy-of-duty.jpg


Activision compte également ouvrir davantage son audience, comme elle avait pu le faire avec la licence Skylanders. Mais le but premier de ce rachat est sans nul doute de profiter de l'expertise de King en matière de monétisation des jeux mobiles.

Activision pourra-t-il relancer la machine à cash ?


Activision a sans doute profité de la baisse du cours de l'action de King pour acheter au bon moment. Une chute expliquée par des chiffres peu reluisant pour l'éditeur anglais : le nombre moyen de joueurs acceptant de payer pour ses jeux est passé de 11,9 millions au premier trimestre 2014 à 10,4 millions en juin 2014, puis à seulement 7,6 millions un an plus tard, en juin dernier. Et le nombre de joueurs actifs quotidiennement est lui aussi en léger recul entre les deux premiers trimestres de 2015, passant de 142 à 138 millions.

Le revenu par utilisateur s'élevait tout à de même à plus de 23,3 dollars en juin dernier, soit un gain de presque 20 % sur un an, et presque 50% sur deux ans. Mais sans nouveaux utilisateurs, l'équation financière de King risquait rapidement d'être mise en péril. Activision devra donc attirer de nouveaux joueurs si elle veut profiter de la machine à cash qu'est Candy Crush Saga.

La transaction devrait être finalisée au printemps prochain. Le studio King restera, d'après Activision, géré de manière indépendante par son actuel directeur général, Riccardo Zacconi.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top