Stockage flash : EMC se renforce encore et rachète DSSD

01 juin 2018 à 15h36
0
A l'occasion de l'EMC World, la société annonce le rachat d'un spécialiste du stockage flash. DSSD rejoint EMC afin que les outils de la start-up puissent être intégrés aux baies du géant américain.

00C8000005492395-photo-emc-logo-gb-sq.jpg
En 2012, EMC mettait la main sur le spécialiste des baies de stockage flash XtremIO. Le groupe américain poursuit désormais sa stratégie et annonce le rachat d'un autre acteur du domaine, DSSD. La société américaine est spécialisée dans les technologies et les architectures de stockage utilisant de la mémoire flash.

Les solutions jusqu'à présent développées par DSSD seront intégrées au sein des outils EMC pour une disponibilité promise en 2015. Dans un communiqué, la société ajoute que ces systèmes de stockage seront particulièrement utiles pour les bases de données de type SAP HANA utilisant le In-Memory, l'analyse en temps réel ou encore les applications dites de haute performance (reconnaissance faciale, analyse du climat...).

L'opération va permettre au géant américain de se renforcer dans ces domaines précités. Le montant de la transaction n'est pas mentionné par EMC. Le groupe avait déjà investi dans DSSD et avait donc scruté de près l'activité de cette start-up âgée à peine de 4 ans.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Tumblr : une mise à jour sur iOS et Android pour personnaliser son blog
Crowdfunding : un procès intenté aux USA contre une campagne qui a mal tourné
Infos US de la nuit : Apple vers les 645 dollars, l'app Google Map se connecte à Uber
Microsoft optimise les médias sur OneDrive et déploie une mise à jour sur Android
TripAdvisor veut s'offrir LaFourchette et son service de réservation de restaurants
Oculus VR : l'ambition d'un monde virtuel rassemblant la communauté de Facebook
Big data, objets connectés, stockage : Cisco alloue 150 millions de dollars aux start-up
Nokia pourrait être intéressé par Alcatel-Lucent
Une version revisitée de la NES de Nintendo coûte le prix d'une PS4
HTC redresse légèrement la tête en mars et compte sur le One M8
Haut de page