La fin de Windows XP redonne un peu de jus aux ventes de PC

Thomas Pontiroli
11 avril 2014 à 14h04
0
Microsoft aura mieux réussi à dynamiser les ventes de PC en annonçant la fin du support de Windows XP... qu'en lançant Windows 8. Au premier trimestre 2014, les ventes d'ordinateurs se sont stabilisées.

0104000007296724-photo-pc-windows-xp.jpg
Avec la fin annoncée du support de Windows XP, le 8 avril 2014, a coïncidé un renouvellement de parc plus important que prévu. Ainsi les ventes de PC au premier trimestre 2014 se sont mieux portées qu'en 2013. Un constat partagé par IDC et Gartner, même si le premier est plus pessimiste que le second, voyant une baisse annuelle de 4,4%, contre 1,7% pour son concurrent.

Windows XP possède encore une part de marché de 28%, contre 49% pour Windows 7 et 11% pour Windows 8/8.1. « Toutes les zones du globe ont témoigné d'un effet positif sur les ventes depuis l'annonce de la fin du support, ce qui a stimulé le renouvellement de PC », souligne Mikako Kitagawa, analyste chez Gartner.
Le phénomène a été particulièrement mesurable sur le segment des PC de bureau professionnels, qui s'est affiché en croissance annuelle de 35% ce trimestre. Une tendance qui se poursuivra toute l'année selon elle.

Pour faciliter la migration de parcs, Microsoft dispose de sa propre branche de conseil afin d'aider les entreprises à organiser et planifier ce genre de projet. Côté grand public, l'éditeur propose des solutions de transfert de données gratuites et a négocié des offres tarifaires plus avantageuses pour inciter à l'achat.

Pas de faux espoirs



Rajani Singh, analyste chez IDC, livre une vision plus pondérée de cette embellie, qui n'est que passagère. Pour lui, le remplacement des PC lié à la fin du support de XP correspond à une demande « contrainte », et qui ne doit pas être vue comme un moteur de croissance dans l'espoir d'un rebond du marché. Pas de quoi masquer, selon lui, le faible taux de remplacement, ni la concurrence des PC 2-en-1 par les tablettes...

Gartner rappelle qu'il ne faut pas loger tous les fabricants à la même enseigne, et que ce marché reste très porteur pour certains d'entre eux. Le premier concerné est Lenovo, premier du secteur depuis 2013 avec 17% de part de marché (17,7% pour IDC). Le groupe chinois surfe sur un taux de croissance annuel proche des 10%. Aux Etats-Unis, c'est même 16%, et en Europe (seule région à repasser dans le vert), plus de 35%.

Le numéro deux, HP, affiche même sa plus forte progression depuis deux ans, à près de 5%. L'américain fait toujours presque jeu égal avec Lenovo, à environ 17% de parts de marché. Même s'il est sorti de la bourse, Dell est aussi en forte progression, avec des ventes en amélioration de 9%, lui offrant 13,5% du marché. En fait, tous les vendeurs du top 5 sont en croissance. Sauf Acer, qui chute lourdement, de plus de 20%.


A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top