Le flash, relais de croissance d'un marché des baies de stockage grippé ?

01 juin 2018 à 15h36
0
Le marché des baies de stockage n'a quasiment pas progressé au cours de l'année 2013. Les constructeurs misent toutefois sur l'apport du flash pour dynamiser les ventes.

00FA000005602598-photo-stockage-emc.jpg
Le secteur des baies de stockage physique n'a enduré en 2013 qu'une croissance très faible. Les ventes n'ont en effet connu qu'un sursaut de 1,4%, le marché s'établissant à 22,253 milliards de dollars. Il s'agit même de la plus mince progression sur ce segment depuis 2009.

Plusieurs éléments peuvent expliquer cette atonie de la demande. La croissance des offres de cloud computing est un facteur permettant de comprendre cette tendance. La diminution des investissements dans le domaine peut également pousser les professionnels à retarder leurs achats.

Le cabinet Gartner précise que malgré cette relative stagnation, les leaders du secteur restent les mêmes. EMC conserve 36% de parts de marché, suivi d'IBM à 14,3% (en baisse de 2% par rapport à 2012) et de NetApp (10,5%). Ce dernier est d'ailleurs talonné de près par HP (9,6%) et Hitachi HDS (8,8%).

Afin de relever la tête, ces constructeurs ont diversifié leur offre et proposent des consoles hybrides ou même des baies entièrement en flash. Eric Antibi, directeur technique de NetApp France précise : « l'essor du flash est un phénomène apparent depuis plus d'un an. Le déclencheur de cette croissance est simple, c'est la baisse du coût du SSD. Il existe toutefois encore un écart de 1 pour 5 dans les achats ».

Ce relais de croissance ne devrait toutefois pas permettre de combler l'atonie du marché, « dans un avenir proche, les coûts vont continuer de diminuer mais les écarts vont se maintenir, selon notre visibilité. C'est pourquoi nous proposons désormais des services autour de cette technologie », nous précise le responsable. NetApp fait donc par exemple la promotion d'outils permettant d'optimiser l'utilisation des cellules de stockage.

La stratégie est similaire du côté d'Hitachi Data Systems. Michel Alliel, directeur marketing produits et solutions confirme que les baies 100% flash peuvent servir d'appoint applicatif néanmoins « les services représentent 40% de nos revenus, des développements sont donc à prévoir ». Ces derniers se feront progressivement, à mesure que les professionnels utiliseront des outils d'analytics de type SAP HANA faisant la part belle à la technologie In-Memory.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft annonce DirectX 12 et vise la fin 2015
Infos US de la nuit : Mt Gox aurait encore 118 Millions de dollars en caisse, la Maison Blanche pourrait abandonner Blackberry
Samsung : une prochaine montre Gear 2 avec un module de téléphonie ?
Programmes numériques : pour qui voter aux élections municipales ?
 Firefox 29 bêta inaugure l'interface Australis et renforce la synchronisation
Innorobo - Catherine Simon :
Bouygues propose à SFR de contrôler les deux tiers de son capital
Java 8 : Oracle renforce la sécurité de l'environnement d'exécution
Amazon : un smartphone à 6 capteurs optiques dévoilé dans les 6 mois ?
Bien choisir ses cartes mémoire
Haut de page